hiver

hiver

lundi 31 octobre 2016

Lumière d'automne



Marcher et admirer
la lumière de l'automne,
marcher et s'enivrer
de l'odeur de la forêt !


Photo de ma fille Cara




dimanche 30 octobre 2016

Un peu de Proust (6)




A part toi-même, qui voudrais-tu être ?

Un ermite sur une montagne qui vit de méditation, de contemplation ...
au moins un moment pour voir !


Où aimerais-tu vivre ?

Je suis plutôt satisfaite de mon cadre de vie, j'aime bien ma maison, mon village, mon pays.
Mais dans un monde rêvé, chimérique,  je m'imagine à la montagne, ou dans un endroit isolé, et avoir une vie simple en harmonie avec la nature et les saisons.
Mais peut-être que si c'était le cas, je n'y tiendrais pas plus de quelques semaines.



Quelle est la couleur que tu préfères ?

Le rouge, celui du coquelicot


le bleu du ciel


le vert tendre des jeunes feuilles au printemps


le jaune des pissenlits dans les champs


le turquoise du lagon mauricien


le orange des feuilles d'automne ...



Impossible d'en choisir une seule !







jeudi 27 octobre 2016

Mercredi après-midi



Un lac, des oiseaux, et deux petits garçons qui ne demandent qu'à jouer et grandir.
C'est beau.
Ça donne un fichu sens à la vie et d'excellentes raisons de se lever chaque matin.
Et puis ça occupe bien les mercredis après-midi des mamies !






On a du mal à le croire comme ça, mais tout ce petit monde est rentré parfaitement sec à la fin de l'aventure ... un miracle !!!



mardi 25 octobre 2016

Vous reprendrez bien un peu de Proust ? (5)




Quel est ton rêve de bonheur ?

Je rêve d'un monde où l'intelligence et l'énergie des humains serviraient à le rendre plus beau et plus équitable.

...
...
...

Bah, la question parlait de rêve, hein !



Mais au quotidien, je grappille ma dose dans l'amour des miens, un sourire, la beauté de la nature, ...



... et les feux d'artifices du soleil dans les nuages certains matins !




Quel serait ton plus grand malheur ?

La perte de mes enfants, de mes petits-enfants, de mon mari ...









lundi 24 octobre 2016

Feuilles



Avec quelques feuilles d'automne, des craies grasses, du papier, des ciseaux, de la colle, et un feutre noir, tu peux faire de jolis bonshommes pour illustrer la poésie de saison !











Pour le Projet 52 de Ma' 


semaine 42 -feuille

mercredi 19 octobre 2016

Deux petits lutins dans la forêt


et quelques champignons, aussi...










L'année de mes cinq ans, au spectacle de l'école, j'ai eu le rôle principal, celui du petit champignon,  parce que j'étais la plus petite de la classe.
A quoi ça tient quand même, de ne plus être transparente.
Mais je te rassure, ça n'a pas duré, et tout est rapidement rentré dans l'ordre ...








lundi 17 octobre 2016

Clap de fin



Clap, les vacances sont terminées !
Je n'ai pas fait la moitié des choses que je m'étais proposée de réaliser pendant ces deux semaines.
Bon, comme d'habitude, hein !

Pour ce dernier dimanche, pas de temps pour les regrets, mais pour une balade avec le Nini sur les hauteurs.
C'était beau !









Dès demain, c'est reparti !





dimanche 16 octobre 2016

Prousteries (4)




Qu'apprécies-tu le plus chez tes amis?

J'aime qu'ils soient mes amis, pardi !
J'aime que nous nous soyons choisis, et que les moments et émotions partagés soient sincères.
J'aime que nous soyons différents, et que cela soit un enrichissement.




Quelle est ton occupation préférée?

J'aime lire, trainer sur internet, marcher dans la campagne, grimper sur des montagnes, jouer avec mes petits-fils, passer du temps avec mes filles, les bisouter, voyager avec le Nini, le bisouter, visiter des lieux nouveaux, rire de blagues stupides, rencontrer, écouter, et discuter avec mes amis, jouer à plein de choses, préparer un bon repas, manger, boire un verre de vin, aller au cinéma, admirer le paysage depuis ma fenêtre, prendre des tas de photos de tout et de rien, écouter la radio ou un peu de musique, rester trop longtemps sous la douche, chanter à tue-tête quand je suis seule, marcher dans la neige, observer mes contemporains, ...

Et puis régulièrement j'aime bien ne rien faire du tout, flemmer sur mon canapé ou dans mon lit, et attendre que cela passe !






samedi 15 octobre 2016

Automne



Pour le défi photo de Ma', quelques images toutes fraîches de ce matin.
Fraîches comme la saison.
Le chauffage de la maison est enclenché depuis quelques temps déjà.
Et on a assisté à l'immanquable retour des stratus matinaux.







Et un signe qui ne trompe pas, dans l'armoire à vêtements du Nini, les chemisettes ont cédé la place à celles à manches longues !






Pour le Projet 52 de Ma' 


semaine 41 - automne


mercredi 12 octobre 2016

Réponses à Marcel (3)



Quel est ton défaut principal ?

Mon principal défaut, celui qui me gène le plus, c'est que je ne suis pas très volontaire.
Je cède facilement au découragement,  me laisse vite abattre par les épreuves. Au premier abord, je me dis souvent que je ne vais pas y arriver, que je ne suis pas capable. Ou alors il faut que quelqu'un m'accompagne et me soutienne un peu, et là j'arrive à repartir.
Peut-être cela a-t-il à voir avec un fond de paresse ? ou plutôt à un manque de confiance en moi ?
En tout cas je ne me sens pas capable de déplacer des montagnes, de révolutionner le monde, ou de prendre en main la destinée d'autres humains en m'impliquant en politique par exemple.
C'est déjà suffisamment compliqué de m'occuper de moi et de mes proches !


Quelle est ta qualité principale ?

J'aime les gens !
Quoi, je l'ai déjà dit dans ma réponse à la première question ?
Ben oui, mais c'est vraiment le cas et j'ai la faiblesse de croire que c'est une qualité.
Je souffre quand mes semblables souffrent, je me réjouis de leur bonheur, je m'intéresse à ce qu'ils sont et à ce qu'ils pensent.
Même les personnes qui m'agacent le plus, les pires salopards, celles qui choisissent les pires options en semant le malheur autour d'elles, je crois sincèrement qu'au plus profond, au plus intime, ce sont des humains qui méritent amour et respect (mais je ne dis pas que c'est facile et qu'il ne faut pas aller chercher profond profond parfois, hein !!).





Et dans la catégorie des photos rien à voir avec le sujet,
 encore une photo de ma dernière escapade tessinoise ...
;o)



lundi 10 octobre 2016

Dans le sud



Le canton du Tessin, c'est l'Helvétie qui déborde sur l'Italie.
Ou un peu d'Italie qui se faufile en Helvétie.
C'est la Suisse des palmiers, des promenades au bord des lacs, des vacances au soleil.
On y parle l'italien, enfin normalement. Mais les touristes suisses allemands y sont si nombreux qu'il n'est pas rare que les serveurs des restaurants s'adressent aux clients directement en allemand ...
Le climat y est doux, mais les alpes ne sont jamais bien loin, avec des torrents qui creusent les vallées et des villages pittoresques en pierre grise accrochés aux versants.

Et puis surtout, c'est beau !

























dimanche 9 octobre 2016

Par le col du Gothard


Lors de cette première semaine de vacances, j'ai réussi à faire sortir la tête du Nini de son guidon.
Autrement dit, il a pris quelques jours de vacances. Trois au lieu des cinq envisagés initialement, mais c'est déjà ça !
Il est stressé, submergé de travail, et les projets dont il a la supervision ne progressent pas assez vite au goût de ses clients.
Argh, le pauvre, je ne l'envie pas ! Une petite coupure est plus que nécessaire.
Alors nous avons improvisé une petite sortie tous les deux dans notre sud helvète, dans le canton du Tessin.
Pour y parvenir, il faut franchir la barrière des alpes. Une belle barrière, qui ne se laisse pas  traverser n'importe comment.
A cette période de l'année, on a encore le choix entre les tunnels ou les cols puisqu'ils ne sont pas enneigés.
On a choisi un col, celui du Saint Gothard, puisque nous n'étions pas pressés et que c'était l'occasion de s'y arrêter pour s'y promener.










On est à la montagne, il fait beau, on marche jusqu'au petit lac de Sella et on en fait le tour.



T'as vu la taille des piquets à neige par ici ?
O_o




A la fin de la balade, le brouillard a pris possession des lieux.
Des ombres fantasmagoriques se découpent au loin.
Un vent glacé nous vrille le front, le thermomètre affiche moins de 0 degré.
C'est l'hiver qui nous rappelle qu'il sera bientôt de retour !
Pas de problème pour moi, je l'aime bien, je l'attends de pied ferme.
Mais dans l'intervalle, on va encore aller voir sur le versant sud si la douceur de l'automne est encore là ...