hiver

hiver

samedi 30 juillet 2016

Ciel, mon mari !



Depuis le temps, tu le connais.
C'est le Nini, mon mari chéri !
Et je remercie le ciel, la chance, la vie, le destin, un heureux hasard (garde la mention qui te convient, moi je ne sais pas) de l'avoir mis sur mon chemin il y a plus de 35 ans.


Les Rochers-de-Naye, mai 2016



Pour le Projet 52 de Ma' 


semaine 30 -ciel




jeudi 28 juillet 2016

Tilulu dessine






Alors ...

Un champignon et une fleur font un pique-nique, ils mangent des sandwiches.
Il y a aussi un petit lutin qui se promène.
Ils sont catastrophés et tristes parce qu'ils ont vu leur copine l'étoile filante se cogner au toit de la maison !

Non non, cet enfant ne prend pas de drogue.
Mais il s'en passe des choses dans sa tête !

mercredi 27 juillet 2016

Jolie surprise



Dans ma boîte aux lettres cette semaine, une jolie surprise.




C'est Agdel qui a pris le temps de coudre de jolis bavoirs pour souhaiter la bienvenue à notre Petit mammouth tout neuf.
C'est tellement adorable !
Le cadeau a été très apprécié par les jeunes parents.
Et moi j'adore et je suis très touchée par ces liens qui se créent au travers de nos blogs.

Merci beaucoup chère Agdel !





samedi 23 juillet 2016

Vacances d'été




Je vis dans un pays de montagnes sans  accès à la mer.
Alors l'été, quand j'en ai l'occasion, c'est toujours un bonheur que d'aller y faire un tour.






L'année dernière, c'était l'Atlantique, dans l'archipel des Açores.
Cet été, dans une dizaine de jours, ça sera en Cornouailles, sur les côtes anglaises.

Je me réjouis beaucoup !
:o)


Pour le Projet 52 de Ma' 


semaine 29 -été

mercredi 20 juillet 2016

Leçon de choses



Les petits, en vacances chez papy et mamie, ont fait la connaissance de la tortue des voisins que je devais nourrir.
Une jolie rencontre pour les enfants qui l'ont examinée, caressée et se sont extasiés pendant un long moment.
La tortue n'a pas donné son avis mais a apprécié les dents-de-lion offertes par les mouflets !

:o)




mardi 19 juillet 2016

Belle surprise





Quelle belle soirée !

Non seulement une lune magnifique s'est levée au-dessus des alpes, mais en plus j'ai retrouvé ma fille, troisième du nom.
J'étais supposée aller la chercher demain à l'aéroport, et voilà que ce soir, alors que nous allions manger chez Camila qui nous avait invités, c'est elle qui nous a ouvert la porte !
Quelle émotion !
Les deux farceuses ont comploté pour nous faire cette belle surprise.

Ma fille est rentrée après plus de six mois de voyage au Chili et en Argentine. Et ce soir, j'ai eu le bonheur de la prendre dans mes bras.
Ah oui, vraiment, une superbe soirée !!!


:o)






Un peu de Picasso



Entre les deux journées de festival, le Nini et moi avons fait un saut à la fondation Gianadda de Martigny, pour voir l'expo  Picasso, l’œuvre ultime qui me faisait très envie.
Je ne saurai pas en parler de façon intelligente, ou savante.
Mais je peux dire que j'ai beaucoup aimé, été souvent très touchée par ces œuvres des deux dernières décennies de l'artiste, et comme chaque fois émerveillée par son génie.











Et après la visite de l'expo, un petit tour du magnifique parc comme d'habitude !










lundi 18 juillet 2016

Sion sous les étoiles



Samedi, décision de dernière minute, le Nini et moi sommes partis sur les routes en direction des alpes et de la vallée du Rhône, dans le canton du Valais.
La météo engageante, le festival "Sion sous les étoiles", son affiche alléchante, et les deux amies qui s'y rendaient aussi nous y ont poussés.
Et puis l'envie de rompre la routine de la maison, de s'adonner à des activités plus vacances.

Quelques concerts, les retrouvailles inattendues avec une amie de jeunesse que je n'avais plus revue depuis de très nombreuses années, la rencontre avec un couple d'amis, l'ambiance festive de la manifestation ...  nous n'avons pas été déçus du voyage.

C'était tellement bien qu'après la nuit passée dans le chalet de montagne des cousines, au lieu de rentrer à la maison, nous avons prolongé le séjour par une deuxième soirée de festival.




















Tu as reconnu ?
Francis Cabrel dans un concert très agréable,
Kendji Girac et son fan club d'enfants (sans oublier mon amie Margrit venue spécialement pour lui !),
et celui qui a décidé le Nini à prolonger le séjour malgré ses obligations professionnelles, son idole d'adolescence, Michel Polnareff.
Il y a eu plusieurs autres concerts encore, mais pas de photos pour les immortaliser.
Et puis la lune, le site magnifique, le joli chalet, le petit dèj au soleil ...

Deux petits jours bien remplis qui en valaient bien le double !!!





samedi 16 juillet 2016

Repos bien mérité




Après l'effort de la montée, le réconfort et le repos sur la terrasse du restaurant d'altitude.


Chasseral, 10 juin 2016


Pour le Projet 52 de Ma' 


semaine 28 - repos

vendredi 15 juillet 2016

Le choix



Je serai 2x plus dispo ce matin.
2x + souriant.
2x + à l'écoute.
Je vais être humain et opposer à toute cette barbarie l'humanité, l'écoute, le sourire, l'empathie, tout. Je vais même essayer de rire avec mes patients les plus chiants, ceux qui ne sourient jamais.
Que faire d'autre contre le terrorisme ? Que faire d'autre pour rapiécer le tissu social en train de se déchirer ?
Ce matin, je vais essayer d'être couturier. La lutte est là, aussi.

Je vous aime tous et toutes. Voilà. 

Baptiste.


Baptiste Beaulieu n'est pas le seul.
Heureusement.
C'est ce que j'aimerais transmettre à mes petits enfants.
On peut faire le choix de la bienveillance et de l'amour.








jeudi 14 juillet 2016

Quelques brèves de vacances



On est jeudi, c'est mon ordi qui me le dit.
J'ai perdu la notion du temps et des jours depuis que je n'ai plus le rythme de l'école.
Non mais jeudi, donc quasiment vendredi ?
Sans dec, déjà presque deux semaines de vacances envolées...

***

Plusieurs amis et connaissances sont partis rejoindre les côtes de la Méditerranée.
C'est chouette, les vacances tant attendues et bien méritées sont enfin arrivées.
Mais je ne les envie pas. Depuis quelques mois, chaque fois que je pense à la grande bleue, je ne peux m'empêcher d'y voir un grand cimetière.

***

Si tout va bien, dans 5-6 jours, ma fille cadette sera de retour à la maison.
Je dis si tout va bien, car elle se trouve en Argentine, à Buenos Aires, et son avion de retour doit décoller de Santiago, à 1400 kilomètres de là. Pour rejoindre le Chili, elle doit prendre un bus et traverser la cordillère des Andes. Sauf que dans l'hémisphère sud, c'est l'hiver, et qu'il neige dans les hauteurs. Si le temps est trop mauvais, les bus ne peuvent pas franchir les montagnes.
Bon, il reste encore quelques jours, j'espère encore retrouver ma Linette tout bientôt.

***

Je suis en vacances, mais pas le Nini.
Je passe donc des journées tranquilles à la maison. J'essaie de mettre un peu d'ordre dans les coins à fouillis. Il y a largement de quoi faire !

 ***
Ma fille ainée et son mari travaillent aussi, alors je prends avec plaisir des tours de garde auprès des garçons. Ils sont vifs, câlins, turbulents, bruyants, intelligents, tellement vivants !
Et dès que l'occasion se présente, je file voir le petit dernier qui chaque jour change et grandit.

 ***

Les vacances, il faudrait en profiter pour se reposer.
Bon, je ne me tue pas au travail, faut pas croire.
Mais je passe des nuits en pointillé.
Je me réveille à tout bout de champ, je fais des rêves idiots, j'ai mon thermostat interne qui déconne, et je me lève pleine de courbatures et sans aucune envie de faire durer la position couchée.
Pas grave, il me reste la journée pour récupérer !













mardi 12 juillet 2016

lundi 11 juillet 2016

Dimanche en famille



Ce dimanche, je n'ai pas fait que prendre des photos pour le défi du 10.
J'ai aussi reçu quelques hôtes à la maison.

Il y a eu la première visite de Petit mammouth chez Papapic et Mamie ange, avec sa maman bien sûr.
La majeure partie du temps, il a dormi sur le canapé comme un bébé !
^_^
Ses moments d'éveil ont été consacrés à faire les petites mimiques attendrissantes et les bruits rigolos que savent faire les bébés de cet âge,  à faire pipi et popo sur le canapé cité plus haut au moment du change, et à téter régulièrement le lait maternel comme il se doit.


Je ne sais pas si ça se voit bien sur la photo, mais ce petit a des mèches claires dans ses cheveux sombres.
Je n'avais encore jamais vu cette coupe-là dans la famille.
C'est très mignon !
La forme de l'oreille, par contre, est tout à fait celle de sa maman si tu veux le savoir  ;o) !



Il y a eu aussi la visite de ma sœur V, venue tout spécialement pour admirer le petit dernier.
Avec elle, quand on a bien bu, bien mangé, qu'on a échangé les quelques nouvelles de chacun, et encore une fois bien bu, il s'agit de jouer au jass.
Si tu n'es pas Suisse, ou Autrichien, tu ne connais sans doute pas.
C'est un jeu de cartes, ancêtre de la belote vient de m'apprendre l'ami wiki. Et c'est pour ma sœur une vraie passion.
Alors on a joué !
Je n'éprouve pas un intérêt démesuré pour ce jeu, mais j'y joue avec plaisir avec ma sœur. Comme les autres formes de communication sont vite épuisées avec elle, c'est une bonne façon de partager et de passer un agréable moment !









dimanche 10 juillet 2016

Les 10 du 10 , juillet 2016



Le thème de ce mois, proposé par J'habite à Waterford  est : abstrait ou géométrique

Et voici ce qu'elle en dit :

Pas d'affolement sur le thème: il suffit de prendre une photo d'un détail pour que ça devienne abstrait, et la géométrie bon ben c'est partout! un cercle, une ligne droite, un angle.... Bon dimanche! 


Je ne me suis donc pas affolée, et j'ai regardé ce que ce dimanche avait à me proposer.
Comme prévu, la géométrie et l'abstrait sont partout.
Pour en accentuer encore un peu plus l'effet, j'ai eu envie de les proposer en noir et blanc.


















 

samedi 9 juillet 2016

En passant



Les petits enfants ont passé trois jours à la maison.
C'était bien ! Un petit peu fatigant aussi.
Autant je suis contente d'avoir retrouvé un peu de calme ce soir, autant leur présence, leur rire, et tout ce qui va avec me manquent déjà...

Je sens que je vais aller les rechercher bientôt !

En attendant, j'ai profité de la douceur de la soirée.




Non mais regarde la lune,  comme elle s'est laissée photographier.
On pourrait presque y apercevoir les petits sélénites !





Légèreté...



... de l'air et du plastique.
Heureusement pour le marchand ambulant !



Ile Maurice, juillet 2011








Pour le Projet 52 de Ma' 


semaine 27 - léger

jeudi 7 juillet 2016

Devinette





"Mamie ange, regarde, j'ai écrit une chanson sur l'ardoise ! "

Comme je l'ai entendu la chanter dernièrement, j'ai vite compris de quelle chanson il s'agissait.
Et toi ?




mardi 5 juillet 2016

Grand-mère

.


Petit mammouth, minuscule nouveau-né de 6 jours et 3 kilos à peine, a fait de moi une grand-maman pour la troisième fois.
Être grand-mère, ce sont des émotions profondes, merveilleusement intenses.
Il y a la joie de découvrir la petite personne qui se laissait à peine deviner dans le ventre de sa maman.
L'intensité de la première rencontre, les yeux qui s'ouvrent tout grands, qui écoutent les mots murmurés à son intention.
Il y a la douceur du contact, l'incroyable émotion quand on sent le petit corps si frêle se détendre et se calmer lorsqu'on le berce dans nos bras.
Il y a la beauté du lien que l'on voit s'établir entre le petit et ses parents, et qui très vite devient indéfectible. Les gestes de la maternité, de la paternité, tendrement réinventés.
Et puis la relation nouvelle, ou plutôt renouvelée, faite de complicité, de connivence, de proximité, entre une mère et sa fille, entre Camila et moi.
L'expérience qu'on essaie de transmettre d'un côté, les bouleversements, attendrissements et questionnements de la jeune maman de l'autre.

Être grand-mère, ce n'est pas vieillir, être grand-mère, pour moi, c'est avant tout croire et espérer en l'avenir.







lundi 4 juillet 2016

Douceur du dimanche






Un tour au jardin le matin.






Le midi au bord de l'eau.




L'après-midi à pouponner, on profite de notre petit-fils tout neuf.







Et l'apéro du soir au chant de la bergeronnette (si je ne me trompe pas).