hiver

hiver

vendredi 31 juillet 2015

L'alphbet des vacances, partie 3


L comme lacs ...


... de toutes les grandeurs,
    de toutes les couleurs !



Lagoa de Falca, Terceira

Lagoa do Caiado, Pico

Lagoa Verde, Sao Miguel

Lagoa das Fournas, Sao Miguel

Lagoa do Fogo, Sao Miguel

Lagoa do Congro, Sao Miguel (mon préféré !)







L'alphabet des vacances, partie 2


G comme grotte ...


Les îles des Açores sont volcaniques, et on peut y explorer plusieurs tunnels de lave ouverts au public, comme ici sur l'île de Terceira.



H comme hortensias






L'hortensia est vraiment LA fleur emblématique des Açores.
Elle borde la quasi totalité des routes, des chemins et des sentiers !



I comme ipomées


Des fleurs encore, et du bleu pour ne pas changer.
Elles aussi sont belles, exubérantes, et sans doute invasives.



J comme jardin




Celui de Angra do Heroismo est magnifique : des fleurs, des fleurs, encore des fleurs, et des arbres !



K comme "Keskonfé là tout de suite ? " ...



Ben rien ... mes deux pieds resteront en éventail au bord de la piscine.
Une petite heure, pas plus, parce qu'après ils s'ennuient !






jeudi 30 juillet 2015

L'alphabet des vacances


En deux semaines de vacances, nous avons vécu quantité de beaux moments, vu des choses merveilleusement belles.
Nous n'aurions pas pu faire un meilleur choix de destination je crois, car ce séjour aux Açores était exactement ce dont nous avions besoin : un endroit calme et beau, dépaysant sans être déstabilisant, avec beaucoup de choses à découvrir, de nombreux buts de randonnées, une population accueillante, et puis l'océan, presque toujours à portée de regard.

Nous sommes de retour depuis 3 jours, mais ma tête est encore un peu là-bas.
Et puis la carte mémoire de mon apn déborde des innombrables photos prises tout au long de notre périple.
Alors je dois bien venir m'épancher un peu ici !
Inspirée par la méthode d'Adrienne, je vais tenter la liste alphabétique.
Ça m'aidera à sélectionner un peu et à savoir par quoi commencer !


A comme agapanthes ...


Elles sont, avec les hortensias et quelques autres, omniprésentes sur tout l'archipel, en bordure des routes ou des jardins. Des plantes décoratives importées il y a longtemps, devenues invasives, mais de jolies envahisseuses, je trouve.


B comme bleu ...


... celui du ciel et de l'océan.


C comme cachalots ...
D comme dauphins ...




Les Açores sont un lieu de résidence et de passage pour de nombreux cétacés.
J'en ai rêvé, et j'ai eu la chance d'en apercevoir quelques uns !
Deux ou trois cachalots, de loin, et tout un groupe de dauphins tachetés curieux venus nager autour du bateau.



E comme émerveillement ...


10, 20, 50 fois par jour, à chaque tournant, une beauté à couper le souffle!



F comme fougères ...




Arborescentes ou non, de beaux spécimens en tout cas !



mercredi 29 juillet 2015

Première visite

A Angra do Heroismo, sur l'île de Terceira, Nini et Loulou fraîchement débarqués après une douzaine d'heures de voyage décident malgré la fatigue d'aller explorer un peu la ville avant d'aller se coucher.
A cause du décalage horaire, il est encore tôt, et surtout ils sont curieux de découvrir ce nouvel environnement.
Tout en haut d'une rue, une grande église blanche et bleue attire leur regard. Alors qu' ils sont occupés à déchiffrer les explications de la plaquette sur le parvis, un homme s'approche d'eux et se met à converser. Son français est approximatif mais sa volubilité et son érudition sont débordantes !
Il demande alors si les nouveaux arrivants ont déjà visité l'intérieur du bâtiment.
Non, ils sont arrivés trop tard, mais ils reviendront demain sans faute !
Ah mais ça peut se faire tout de suite ! dit alors le joyeux personnage en sortant de sa poche un énorme trousseau de clés.
Je suis le recteur de cette église !
Et voilà Nini et Loulou embarqués dans une visite particulière de l'église, noyés sous un flot d'explications dont ils ne comprennent pas la moitié.

Mais le ton était donné, ces vacances tant attendues démarraient sous les meilleurs auspices ...




Nous sommes de retour.depuis lundi soir.
Le Nini a dû retourner au travail dès le lendemain. Il doit prendre le relai auprès d'un collègue en difficulté qui a besoin d'être soulagé de ses soucis professionnels pendant un moment.
Moi j'ai retrouvé avec bonheur mes petits fils chéris qui ont débarqué tôt le mardi matin car les parents étaient occupés toute la journée.
C'est donc reparti !
Mais les batteries sont bien rechargées, elles devraient tenir quelques temps en puisant dans les délicieux souvenirs de ces deux dernières semaines ...

lundi 20 juillet 2015

Pico

Pico, c'est le nom de l'île.
C'est aussi le nom du volcan, le plus haut sommet de l'archipel et même du Portugal culminant à 2351 mètres.

Le Nini et moi avons renoncé à son ascension, avec  une pointe de regret.
Toute petite, la pointe, parce que l'admirer depuis ses flancs lorsque les nuages nous laissaient l'entrevoir était déjà un spectacle époustouflant !




Cet après-midi, nous sortons en mer.
Aurons-nous la chance d'apercevoir baleines et dauphins ?
J'en rêve ...

samedi 18 juillet 2015

Accueil

A Sao Jorge, dans la pension qui nous a accueillis pour deux nuits, la petite cour est débordante de fleurs, de jolies céramiques, de statues, et de petits bancs pour s'assoir et en profiter.
Le thé et le café sont mis gracieusement à disposition des hôtes, avec coupe de fruits et petits gâteaux pour agrémenter.
Le maître des lieux vient régler les petits ennuis de plomberie avec sourires, seau, et serpillère !

La gentillesse et le sens de l'accueil, on dirait bien que personne n'en manque par ici.
:o)


*




Et si jamais tu ne sais pas quoi faire de tes vieilles toilettes... ne me remercies pas, c'est cadeau !

Sao Jorge

C'est la deuxième île açorienne que nous avons eu le plaisir d'explorer quelque peu (pas assez longtemps à mon goût, le temps file et le programme doit se poursuivre).
Une belle île elle aussi, tout en longueur.
Des paysages à tomber, du vert et des fleurs partout, des lapins qui courent en travers des chemins, des vaches essaimées dans chaque parcelle de verdure, et l'océan, toujours, qui nous berce de sa mélopée apaisante.
Une belle rando ce vendredi, 10 kilomètres de descente sur des sentiers au charme bucolique.
Toujours pas la moindre fausse note !
Tu peux y croire, toi ?














Demain, nous allons voir de plus près cette belle montagne, sur l'île de Pico.

jeudi 16 juillet 2015

Terceira

Terceira, la troisième, est cependant la première île de l'archipel des Açores que nous avons visitée.
Quelle découverte magnifique !
C'est un endroit très beau, verdoyant (il pleut un peu chaque jour et chaque nuit, le bonheur après la sécheresse laissée chez moi en Suisse !), très paisible et tranquille.
On peut y randonner, admirer les champs entourés de murs de pierres avec leurs troupeaux de vaches, parcourir en voiture les petites routes bordées d'hortensias sans aucun stress, et partout plonger le regard dans le bleu ou le gris scintillant de l'océan Atlantique.
Ici pas de tourisme de masse, une population accueillante, des conditions de rêve !
Ça se sent, là, que je suis tombée en amour de ce bout de roche volcanique paumé au milieu de l'océan ?
^_^


J'écris avec la tablette, ça me prend des plombes, et je ne sais pas si je peux récupérer des photos de mon apn pour te les mettre...
Mais tu ne perds rien pour attendre ! Tu en seras inondé dès mon retour 😉


Prise avec la tablette, la vue de notre chambre d'hôtel.

mercredi 15 juillet 2015

Dans ma maison


Le thème de la photo de ce mois de juillet 2015 est :

 Soyez créatifs à la maison, choisi par Fanfan Raccoons



Note de l'auteur : Pour le mois de juillet je vous propose d'être créatif à la maison. Le challenge sera de nous faire découvrir notre chez nous sous un angle insolite, un cadrage inattendu, une lumière imprévue. Alors déambulez à la maison votre appareil photo à la main, laissez entrer la lumière et soyez créatifs.


Alors voilà ...





N'hésite pas à aller rendre visite aux autres participants :

A chaque jour sa photo, A'icha, Akaieric, Alban, Alexinparis, Arwen, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Blue Edel, Calamonique, Canaghanette, Cara, Carole en Australie, Champagne, Chat bleu, Christophe, Cocazzz, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Dom-Aufildesvues, Dr. CaSo, El Padawan, Estelle, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Félicie, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, Iris, Isaquarel, J'habite à Waterford, Josette, Julia, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lecturissime, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Loqman, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, ratonreal, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Sinuaisons, Suki, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Tuxana, Un jour, une vie, Utopique-Lily, Woocares, Xelou,

samedi 11 juillet 2015

Vacances



Tu aimes ça, les devinettes ?

Si oui, tu peux essayer de trouver où le Nini et moi partons en vacances les deux prochaines semaines.
Quelques indices :
- c'est un archipel de 9 îles
- l'une des îles possède un sommet culminant à plus de 2300 mètres
- elles se trouvent à environ de 39°50’ de latitude nord

Si non, je donnerai la réponse lorsque j'y serai, ou à mon retour, selon les possibilités de me connecter.


Le départ est prévu pour lundi.
Je me réjouis !

:o)

vendredi 10 juillet 2015

Les 10 du 10 , juillet 2015



Le thème de ce mois, proposé par J'habite à Waterford, est
 ombre(s) & lumière(s).

Un thème bien d'actualité,
et un thème idéal à transformer en photos.
Mais je n'ai pas eu, ou plutôt pas pris beaucoup de temps pour le faire.

Voici quand même la dizaine réglementaire :
























Une journée d'été toute simple, à la maison, avec soleil et chaleur (mais un peu moins torride que la semaine dernière, heureusement).

Pour les autres participations, c'est ICI.

jeudi 9 juillet 2015

Rafraîchissement


Une semaine de canicule, une semaine à transpirer du matin au soir et du soir au matin.
Une semaine à avoir la sensation d'être en permanence sous un sèche-cheveux géant.
Même sur ma petite montagne, le thermomètre a grimpé jusqu'à 33°.
La pelouse, qui en période normale n'est déjà pas bien reluisante, ressemble à un pauvre tapis jaunâtre et tout sec puisqu'elle a vu passer des orages au nord, sur le Jura, au sud, sur la plaine et les lacs, mais ici, que dalle !
Oui, il a fait trèèèès chaud.
Quoi, tu le savais déjà ?
N'empêche, hier et aujourd'hui, ça m'a fait un fichu bien de frissonner un peu et d'enfiler un gilet ...

;o)

mercredi 8 juillet 2015

Le syndrôme du nid vide



Depuis deux jours, ils ont déménagé.
Mes deux petits-fils et leurs parents ont maintenant leur appartement.
Ils se sont installés à quelques kilomètres d'ici, dans un petit village de plaine.
C'est une bonne chose bien-sûr, pour tout le monde.
Mais quand même, après presque un an et demi de cohabitation, qu'est-ce que ça fait drôle !
Hier, j'ai un peu tourné en rond dans la maison.
Pour tromper l'ennui, j'ai mis de l'ordre. Mon salon a presque l'air rangé, ce qui n'était plus arrivé depuis ... bien longtemps !
Rangé et tout vide.
Je ne sais pas encore si j'en suis contente ou attristée.
Un peu des deux sans doute.

Mais sûr que je me réjouis déjà qu'ils reviennent mettre un peu de bazar par ici ...
;o)



samedi 4 juillet 2015

Les cadeaux pour la maîtresse



Très gâtée, comme tu peux le voir !




Heureusement que j'ai encore pas mal de monde à la maison pour m'aider à venir à bout de tout ça !

Ceux qui m'ont été confiés


Cette année j'ai eu ...

M...e la tornade, vive, impulsive, bavarde comme une pie, mais que j'ai vue s'apaiser progressivement et qui ne semble plus avoir besoin de se battre contre la terre entière

D...n, qui au départ parlait de façon presque incompréhensible et chez qui on a décelé une surdité importante des deux oreilles. Une opération et quelques mois plus tard, il parle comme un livre et ne rêve que de commencer l'école, la grande, la vraie, comme son frère ainé.

R...e, qui pendant plusieurs mois, a regardé le groupe de loin en refusant catégoriquement de s'y intégrer. Très intelligente, elle a tout observé, tout intégré, tout mémorisé. Ses parents et moi, on s'est inquiété, le spectre de l'autisme planant par là-dessus. Et puis progressivement, elle s'est laissé apprivoiser, a voulu participer à tout, a accepté de partager quelques jeux avec les autres enfants, et a même réussi à prendre la parole dans le groupe.
Du coup, aucun examen médical complémentaire n'a été souhaité par les parents.

A...a, le petit frère de R...e, un regard et un sourire d'angelot, le plus jeune de tous mais pas le moins débrouillard. 

L...e, toute menue, une expression orale très lacunaire, mais extrêmement volontaire ("a ma fait tout seule !"). Elle bénéficie d'une prise en charge en logopédie et elle progresse de mois en mois. Mais elle sera la plus jeune de sa classe, et ne se fait pas encore bien comprendre par ses pairs.

E...e, un peu timide mais tout sourire, heureuse de vivre et de jouer avec ses copines !

N...a, un peu maladroit, aussi bien dans ses savoir faire que dans ses savoir être. Ses parents ont choisi de lui laisser encore une année avant de l'envoyer à la "grande" école. Tant mieux, je crois aussi qu'il a besoin de ce temps supplémentaire pour grandir un peu.

Pour E...n, tout roule ! Mature pour âge, intelligent, fin prêt pour démarrer un cursus scolaire.

K...n, drôle, pétillante, les cheveux perpétuellement en bataille, et toujours très attentive aux autres. 

S...e, un délicieux accent venu de l'est, qui au fil des mois a plutôt bien intégré les règles de vie dans le groupe mais qui se transforme en véritable démon dès que sa maman apparait !

M...e, grande et un peu farouche, adore sa vie à la ferme avec les animaux, et qui a découvert avec bonheur que la vie avec les copains, c'est bien aussi !

M...é, encore tout jeune, hésite toujours un peu au moment de rester  à l'école mais pleure quand l'heure de rentrer à la maison arrive, et me serre dans ses petits bras en me déclarant son amour.

L...y, une bonne tête de moins que la plupart des autres enfants, une petite voix charmante et haut perchée, et tout à fait prête à affronter la cour des grands à la prochaine rentrée.

L...a, douce et gentille, qui s'est épanouie comme une fleur et est passée en quelques mois du gros  bébé timide à la petite fille presque autonome.

Et puis Tilulu, qui chaque matin passe du statut de petit-fils à celui d'élève quand il descend au jardin d'enfants.
Bon lui, tu le connais déjà.


Voilà les quinze enfants qui m'ont été confiés durant cette année.
Je me suis efforcée de les accompagner au mieux, de les aider à grandir et à progresser.
La plupart vont continuer leur chemin et je ne les suivrai plus que de loin.
J'en retrouverai quelques uns à la rentrée et je pourrai continuer mon travail avec eux.

Tous ont été uniques, touchants, attachants, en un mot, importants !


vendredi 3 juillet 2015

Courses d'école

Mon ordinateur portable est à l'agonie.
Sa batterie est déjà hors service, le reste péclote* sévère.
Demain, j'irai voir avec le Nini pour lui trouver un remplaçant.
Mais en attendant, je fais une dernière tentative pour bloguer en espérant qu'il tienne le coup jusqu'à la fin...

Mardi, avec mes élèves, je suis allée en course d'école.
Nous avons marché, joué, mangé notre pique-nique, traversé le lac en bateau, puis pris le funiculaire pour remonter sur notre montagne.
Une chouette journée.
Les enfants sont rentrés ravis,
... et complètement cuits !
Heureusement ils sont maintenant tous en vacances.
Quant à la maîtresse, elle a aussi beaucoup aimé la journée, est rentrée très fatiguée, et est aussi officiellement en vacances depuis lors.
Enfin, en vacances puisqu'elle n'a plus d'enfants à accueillir, mais pas en ce qui concerne le bazar qu'il faut encore ranger, trier, laver, etc.
Mais tout ça se fera avec beaucoup moins d'horaires fixes à tenir, et c'est déjà bien !







* si tu n'as pas fait suisse deuxième ou troisiėme langue, pécloter, c'est être en mauvaise santé, ou ne pas fonctionner correctement  ;o)