hiver

hiver

jeudi 30 avril 2015

Cuisine de saison



- Mamie ange, viens, je t'ai préparé à manger.
  Alors c'est de la soupe !
  J'ai mis du fromage râpé, de la banane, du sucre cru, et du sel !










dimanche 26 avril 2015

Le bonheur est ... en Suisse



D'après une étude internationale dont les résultats ont été publiés la semaine dernière, la Suisse est le pays le plus heureux du monde !

Les critères pris en compte : le PIB par habitant, l'espérance de vie en bonne santé, le soutien social, la liberté dans ses choix de vie, la confiance (en fonction du degré de corruption ressenti en politique ou dans les affaires), et la générosité.

Voilà voilà , comme on dit par ici !

On peut bien évidemment gloser sur la pertinence d'un tel classement.
Le bonheur est-il vraiment quantifiable ?

Peut-être vaudrait-il mieux parler des conditions qui devraient permettre au gens d'être heureux.
Dans ce cas effectivement, beaucoup d'entre elles sont réunies dans mon petit pays.


Mais ce qui m'a le plus interpelée dans la lecture des articles qui traitaient de ce sujet, c'est la virulence des commentaires qui les accompagnaient.
J'y ai lu beaucoup de propos très agressifs, du nationalisme exacerbé, des ribambelles de clichés sur de nombreux pays ...
Beaucoup disant  n'apporter aucun crédit à ce genre d'étude mais voulant quand même justifier ou démentir ce qui y était rapporté.

Moi qui ai commencé ma lecture avec un petit sourire, pensant naïvement que tout ça n'était sans doute pas si sérieux, j'ai été touchée et blessée par certaines critiques à l'encontre de mon pays.
Et pourtant je déteste le chauvinisme et l'esprit de clocher. Je ne crois pas en faire preuve.


En conclusion, les études sur le bonheur, et les analyses qui en sont faites, ça ne rend pas forcément très heureux !!!

;o)








#52xMerci 16. Philosophie de vie


 Carpe diem (quam minimum credula postero)


Carpe diem !

Comme vendredi soir, avec la visite de ma Linette et son ami, juste comme ça, parce qu'ils avaient envie de nous voir.

Comme hier midi, lorsque ma sœur et son ami nous ont invités à partager un repas au restaurant dans la ville toute proche.

Comme hier soir, chez nos voisins préférés.

Comme ce matin, avec les sourires et les bisous de mes petits-enfants.

Et encore toute cette journée, en compagnie d'une famille amie pour fêter la communion d'un de leurs garçons.


Carpe diem, malgré la lassitude et les contrariétés.


Pas facile tous les jours, mais je m'y applique !


Ils se donnent de la peine à la ville pour nous offrir de jolies plates-bandes !









vendredi 24 avril 2015

Quelques nouvelles du jour





Avec le Nini, nous nous sommes offert un petit repas en terrasse au bord du grand lac.
Il faisait beau, une chaleur quasi estivale.
La semaine de travail était terminée pour lui comme pour moi, on aurait pu se croire en vacances.
La photo ci-dessus, c'est le panorama qui s'offrait à nous en haussant un peu le col par dessus la haie du restaurant.

Un doux moment et un repas qui nous ont donné des forces pour aller faire les grandes courses de la semaine.

J'ai profité de mon passage au centre commercial pour aller me faire couper les cheveux.
Ma copine coiffeuse du village n'était pas disponible aujourd'hui.
Le salon chic du centre avait juste un créneau pour moi.
La coupe a pris moitié moins de temps et m'a coûté le double de d'habitude.
Personne à la maison n'a vu quoi que ce soit à mon retour !
Pourtant, d'après moi, la coiffeuse a plutôt bien fait son travail.
Et ce qui ne gâtait rien, elle était douce, gentille, et pas du tout bavarde ...




mercredi 22 avril 2015

Tilulu dessine





" Alors c'est moi, je marche dans l'herbe, et puis un arbre, c'est un pommier avec des pommes, et une abeille qui vole, et puis plein de flocons de neige qui tombent. "

:)



lundi 20 avril 2015

Le ruban



Ruban, c'est le nom de l'oisillon que Sumire a couvé dans la chaleur de son chignon, avec l'aide de sa petite-fille Hibari.
Elles l'ont appelé Ruban, car il est le lien qui unira pour toujours la grand-mère et l'enfant.
Lorsque l'oiseau, une perruche calopsitte, s'échappe, toutes les deux sont très affectées.
Mais l'oiseau poursuit son chemin et apporte du réconfort dans tous les foyers où il trouvera refuge.




Ce très beau roman de Ito OGAWA m'a enchantée.
Une écriture douce, toute en délicatesse.
Une histoire empreinte de tendresse et de générosité.


Pourtant je n'ai jamais été attirée par les oiseaux domestiques.
Au contraire !
Je les préfère sauvages et piaillant dans les arbres.









http://fr.wikipedia.org/wiki/Calopsitte_%C3%A9l%C3%A9gante



Mais j'aurais volontiers grattouiller la tête de la calopsitte du roman, comme elle semblait l'apprécier !

^_^

vendredi 17 avril 2015

#52xMerci 15. Un défi qui me fait grandir




Depuis le début de l'année, une fois par mois, je rejoins un petit groupe de femmes pour des séances de méditation.
C'est un nouveau défi, un chemin que je souhaitais explorer depuis quelques temps.
Mes premiers pas dans la pratique méditative sont indépendants de tout contexte religieux.
Notre animatrice nous propose un thème sur lequel focaliser notre attention, puis nous parlons de ce qui en ressort : quelles sont nos sensations, nos émotions, les images qui en découlent, etc.
C'est intense, riche, bouleversant parfois.
L'écoute et le respect entre nous y sont très forts.
Je ne sais pas si cette nouvelle expérience m'aidera à grandir. Pour l'instant elle me montre surtout que mon propre moi peut être un parfait inconnu !
Mais je suis très heureuse de cette découverte et je remercie toutes mes compagnes de méditation pour leur accueil et leur bienveillante compagnie.






jeudi 16 avril 2015

Des bébés dans le jardin




Voici la jolie découverte faite dans la haie qui sépare notre jardin de celui du voisin :



Un bébé renard !
On a aussi aperçu son frère (ou sa sœur, va savoir !) qui s'est enfilé dans un trou du mur un peu plus loin.
Je les avais déjà entendu glapir sous ma fenêtre la nuit précédente mais sans avoir le courage de me relever pour les observer.

Dans l'après-midi, ce sont des enfants du quartier qui les ont trouvés et se sont mis à jouer avec  eux, leur donnant de l'eau à boire et leur filant leurs biscuits des 4 heures !!!
Alors je me suis un peu inquiétée.
J'ai expliqué aux enfants qu'il fallait les laisser tranquille et j'ai appelé le garde-faune pour demander si la manipulation par les enfants risquait de poser problème et si la mère allait continuer de s'en occuper.
Il m'a expliqué en bougonnant que cela ne devrait pas poser de problèmes mais qu'il fallait vraiment empêcher les enfants de les manipuler afin qu'ils restent des animaux sauvages.

C'est ce que j'ai fait, donc !

Depuis, je ne peux m'empêcher de guetter dans leur direction pour tenter de les apercevoir.
Mais plus de signes des mignons bébés.
Peut-être se sont-ils mieux cachés ?
La mère les a déplacés ?
Je n'en sais rien, mais s'il y a du nouveau, je te tiens au courant !
;o)



mercredi 15 avril 2015

Au temps jadis



15 avril 2015, 12 heures tapantes, c'est l'heure du rendez-vous avec la photo du mois.

Le thème cette fois-ci, choisi par Alban, est Signe du déclin industriel.

Oui oui, rien que ça !
Un thème qui a eu le mérite de me faire cogiter.
Je me suis creusé les méninges, j'ai regardé autour de moi, j'ai pris quelques photos, mais rien ne m'a vraiment convaincue.
Alors je suis allée fouiller dans mes archives et j'ai retrouvé ça :



La photo a été prise à l'Ile Maurice. Il s'agit de la cheminée d'une ancienne sucrerie.
Au 19ème siècle, l'île en comptait plus de 250.
Aujourd'hui, la canne à sucre est toujours exploitée mais les sucreries industrielles, si mes renseignements sont exacts, ne sont plus qu'au nombre de 5. Et bien évidemment elles  ne  ressemblent plus vraiment à ça !


Et les autres participants, qu'ont-ils à nous proposer ?
Allez donc y jeter un coup d’œil !

A'icha, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Amy, Arwen, Aude, Autour de Cia, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Cara, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire's Blog, CécileP, Céline, Céline in Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Dom-Aufildesvues, El Padawan, Estelle, Eurydice, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, Iris, Isaquarel, J'habite à Waterford, Josette, Josiane, Journal d'une Niçoise, Julia, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Milla la galerie, MissCarole, Morgane Byloos Photography, My Little Reflex, MyLittleRoad, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Salon de Thé, Sandrine, Sinuaisons, Suki, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Tuxana, Utopique-Lily, Woocares, Xoliv',




lundi 13 avril 2015

Aujourd'hui presque comme hier



Il y a 23 ou 24 ans, toute jeune maman ayant enfin obtenu son permis de conduire (oui, ce fut long et pénible !), j'ai embarqué mes deux petites filles et je suis partie en balade.
J'étais toute fière de cette nouvelle autonomie, toute contente de pouvoir emmener mes deux enfants au-delà du périmètre du village.
Bon, arrivée devant le garage, j'ai dû constater que j'avais oublié les clés de la voiture à la maison ! Mais je ne me suis pas laissée démonter pour autant. Un petit aller-retour et hop, c'était parti.
La destination choisie était un petit parc de jeux avec quelques animaux, à une trentaine de kilomètres de là.
Une chouette journée, pour autant que je m'en souvienne !

La semaine dernière, comme il faisait beau, que ma fille Cara devait travailler, ce sont mes deux petits-fils que j'ai emmenés au même endroit.
Le parc est toujours là. Certaines  attractions n'ont pas changé, quelques nouvelles ont fait leur apparition. Les petites chèvres attendent toujours que les enfants leur donnent du pop-corn.
Tilulu a adoré la flotte de tricycles mise à disposition des enfants pour circuler dans les allées.
Et pour son plus grand bonheur encore, le petit train fait toujours le tour de l'étang qui borde le parc. 
Une belle journée cette fois-ci encore.
Les enfants ont été ravis, moi aussi.
Mais par contre je suis rentrée cla-quée !
 
Je ne me souviens pas d'avoir été si fatiguée il y a 24 ans ...

:D



dimanche 12 avril 2015

#52xMerci 14. L'ouïe





Le son dominant ces matins de printemps (quand mes petits-fils ne le couvrent pas de leurs cris intempestifs !), c'est le chœur de l'aube.
Dans la haie, devant ma fenêtre entrouverte, les oiseaux du coin manifestent bruyamment leur présence.
Pour défendre leur territoire, pour séduire un ou une partenaire, pour exprimer le bonheur d'être un petit piaf en vie après les rigueurs de l'hiver ?
Je n'en sais rien, je ne connais pas grand chose aux oiseaux, et je n'en identifie que quelques uns à leur chant.

Mais quel que soit le message, c'est un vrai plaisir pour mes oreilles !


vendredi 10 avril 2015

Les 10 du 10 , avril 2015



Vous l'avez en jaune ?

C'est le thème proposé  par J'habite à Waterford pour le défi photo du 10 du mois.
Il s'agit de prendre 10 photos de sa journée et, autant que possible, de les publier le jour même.

Alors c'est parti pour la recherche du jaune de la journée.


Le jaune, dans le livre des émotions de Tilulu, c'est la couleur de la joie.

la couleur des émotions, Anna Llenas, Éditions Quatre Fleuves


C'est un livre que Tilulu aime beaucoup.
Et si vous avez un petiot de cet âge, je ne peux que vous le recommander !
Il est vraiment très bien pour aider les enfants à identifier et à parler de leurs émotions.


Donc repartons à la recherche du jaune, la couleur de la joie.
A cette saison, pour en trouver beaucoup, le mieux est d'aller voir dans le jardin.




Hop, on enfile ses chaussures !
Tilulu, toujours lui, a les siennes qui sont pile dans le thème.



Au jardin, le jaune est partout :



les primevères qui me font le plaisir de revenir chaque année égayer la pelouse,



celles  des jardinières, plus dodues, plus vives, mais par forcément plus belles,



les ficaires, sauvages et délicates,



les pissenlits que presque tout le monde déteste, mais pas moi !
(Ils sont un peu envahissants, c'est vrai, mais quelle couleur éclatante ! S'ils étaient plus rares, tout le monde en raffolerait ;o) !)



 quelques primevères officinales, peut-être échappées de la forêt toute proche,



les pâquerettes au cœur d'or que Tilulu aime tant,




et quelques jonquilles cultivées bien robustes !

Il y en avait encore bien d'autres à trouver, mais j'ai déjà dépassé mon quota.

Alors si vous n'en avez pas assez et voulez voir d'autres participations, c'est ICI.

mardi 7 avril 2015

#52xMerci 13. Une attention particulière






Quand Tilulu va jouer dans le jardin, il ne manque presque jamais de revenir avec un petit bouquet de pâquettes pour sa mamie-ange !

C'est chou, hein !

Merci mon petit-fils chéri !

♥ ♥ ♥



Lapins et poussins dans la tempête



Pour les festivités du jour de Pâques, la nappe blanche au monogramme de l'arrière-grand-mère était de sortie.
Il faut bien lui faire prendre l'air de temps en temps !
La table a été décorée, le bon repas mijoté.




Les enfants et petits enfants étaient là, sauf les Colombiens de Barranquilla bien-sûr.

Les petits ont trouvé œufs, chocolat, et petits cadeaux dans le jardin (mince, pas une seule photo !).

Un jour qui aurait pu être une belle journée de printemps, avec du soleil dans le ciel et dans les cœurs.
Et ça a été le cas, du moins en partie.
 
Mais il y a eu aussi les passages de tempête ...

En moins d'un quart d'heure, le jardin a été recouvert de neige.



Et une demi-heure plus tard, tout avait disparu !



Les tempêtes émotionnelles ont été un peu plus longues à se dissiper.

dimanche 5 avril 2015

Vendredi 3



Premières festivités pascales en famille.
Les enfants de tous âges (entre 9 mois et 87 ans) sont partis à la recherche de leur petit cadeau !








Jeudi 2 avril



J'ai envoyé mes élèves en vacances pour deux semaines avec leurs cahiers en forme d’œuf et leurs petits lapins en carton cachant une petite surprise au chocolat au lait !





Non mais deux semaines de vacances.
Et pour la maîtresse aussi !

:o)






Mercredi 1er avril



Pas le moindre petit poisson à l'horizon didonc !
Du moins pas un seul qui me soit destiné.
Et ça ne m'a pas du tout manqué.
Une bonne raison de ne pas regretter d'avoir résilié mon abonnement au quotidien régional ;o) !

Un qui m'a amusé cependant : la direction des écoles publiques de la ville toute proche qui fait distribuer aux écoliers du primaire une circulaire expliquant que désormais tous les enfants seront entrainés à devenir ambidextres et donc devront apprendre à écrire avec les deux mains !
La maman qui nous a raconté l'anecdote en était toute stressée avant qu'on lui fasse remarquer la date en haut à droite de ladite circulaire !
:D

Mardi, dernier jour de mars,



mon mini marmiton, à défaut de m'aider à gâter les sauces, a mis l'ambiance dans la cuisine en jouant des cymbales !

;o)