hiver

hiver

jeudi 27 novembre 2014

Plus haut



Chez moi, le brouillard se tape l'incruste depuis trois jours.
Du vrai gros brouillard, épais, froid et humide.
Un temps bien plombant, tu t'en doutes.
Alors pour la balade du jeudi après-midi, sachant que le soleil n'était pas si loin, nous sommes montées en voiture pour trouver chaleur et lumière...







Et bien nous n'avons pas regretté le déplacement !!!
;o)



Et pour ceux qui aiment jouer avec leur appareil photo, n'hésitez pas à aller voir chez Cara et Laf !

A l'eau


Lundi dernier, ma Cara étant partie travailler, j'ai fait baby-sitter pour mes deux zoziaux Titou et Tilulu.
Au programme de la matinée, il y avait le bain de Titou. L'idée de tremper un moment et de jouer dans l'eau plaisait aussi beaucoup au grand frère. Alors je me suis dit qu'on  pouvait laisser de côté la petite baignoire de bébé et faire d'une pierre deux coups en mettant tout ce petit monde dans la grande baignoire.
Je remplis donc le bain dans l'excitation générale de mes deux petits gars et hop, tout le monde au jus.
Titou a été plus que ravi ! Il s'est éclaté, a tapé dans l'eau, a bu quelques tasses (heu de toutes petites et pas trop quand même, hein, parce que la maman lit aussi ce blog régulièrement) et a adoré voir l'eau gicler autour de lui.
De son côté, Tilulu qui pourtant se réjouissait de partager ce moment avec son frère, a soudain paru moins enthousiaste...
Il s'est réfugié dans un bout de la baignoire, son bateau serré dans les bras.
- Aaah, ça gicleeee !
- Arrêêête Titou !
- Y me met de l'eau sur moaaaa !

Malgré tout, quelques jours plus tard, il a bien voulu retenter l'expérience.






















Le petit toujours aussi hilare (j'aime bien son air de petit bouddha grassouillet et rigolard  ^_^  !), le grand à peine un peu plus détendu...

dimanche 23 novembre 2014

Dimanche matin




Ce matin, j'avais rendez-vous avec mon groupe de chorale pour une animation de culte.
Mais comme nous n'étions que quatre à être arrivées à l'heure pour sa préparation et que je m'ennuyais un peu, j'ai passé le temps en prenant des photos par la fenêtre...
Mais je ne suis pas persuadée que cela valait la peine de se lever à 7 heures du matin un dimanche matin.
Pffff !

Mais pour être honnête, je dois admettre qu'il y a eu aussi quelques jolis moments de musique...








vendredi 21 novembre 2014

Ce que la vie m'a appris alors que j'avais rien demandé *




Il y a eu une époque où je ne croyais pas vraiment à la vieillesse, enfin, ce que je veux dire, c'est que je n'étais pas vraiment persuadée que cela allait finir par m'arriver à moi.
Et puis en fait si !!!



*  le titre et le sujet m'ont été suggérés après un passage ici





dimanche 16 novembre 2014

Autoportrait



Alors que la plupart des enfants de son âge (3 ans et demi, NDLR ! ) en est encore à dessiner des bonshommes têtards, voilà ce que Tilulu nous a produit aujourd'hui :



Y'a même le bon nombre d'orteils ...
Cet enfant n'arrête pas de m'étonner !

Dodo, l'enfant do



Titou, mon petit-fils chéri (deuxième du nom !), est un bébé adorable.
Il sourit dès qu'il croise le regard de quelqu'un, gazouille et roucoule sur son tapis de jeu en manipulant ses hochets, s'endort paisiblement dans son lit quand la fatigue se fait sentir.
Un bébé modèle !
Enfin ... presque.
Depuis quelques jours, les choses sont un peu plus difficiles.
Il est plus grincheux, a des périodes où seuls les bras lui conviennent, et se met dans des états terribles quand sa maman à l'outrecuidance de vouloir le mettre à la sieste ...
Une réaction au vaccin d'il y a quelques jours ? Les dents qui travaillent ? Une période de transition ? On ne sait pas trop.
Mais bon, va falloir faire avec en espérant que ça ne dure pas trop longtemps.
Alors l'autre soir, histoire de soulager la maman, je suis allée le reprendre de son lit où il hurlait à pleins poumons pour le bercer un peu dans mes bras.
Le petit corps crispé s'est rapidement détendu sur mon épaule.
Pendant quelques minutes, il a entonné le petit chant du sommeil des bébés, petite mélopée douce et lancinante. Puis la voix s'est tue, les muscles se sont relâchés, et la respiration s'est faite paisible et régulière.
Le petit bonhomme s'était endormi.
J'aurais pu le reposer immédiatement, il n'aurait rien trouvé à redire.
Mais j'ai profité encore quelques minutes de cette sensation délicieuse du petit corps chaud abandonné dans mes bras, de cette petite tête se moulant parfaitement dans la paume de ma main, du souffle si doux dans mon cou.
J'ai ressenti intensément la plénitude de l'instant, l'amour inconditionnel que je lui porte,  plus encore je crois que ce que j'ai pu vivre avec mes propres enfants. L'angoisse toujours un peu latente de la mère ne parasite plus la relation.

C'est vraiment beau, d'être mamie !

samedi 15 novembre 2014

La vie en rose ...



 ... c'est le thème de la photo du mois choisi par Arwen.

C'est un joli thème, un thème qui fait rêver.
La photo que j'ai choisie date de cet été, lors de petites vacances passées en Belgique.
Elle a été prise à Ostende, un soir où le Nini et moi nous prélassions sur une terrasse après un bon repas.
Même le soleil couchant s'était donné de la peine pour faire de cette soirée un instant idyllique.
Une vie de rêve, une vie en rose !


















Pour les  autres participants, c'est ici.
Allez y jeter un coup d’œil !


A'icha, Agathe, Agnès, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexinparis, Angélique, Ann, Anne, Arwen, Aude, Autour de Cia, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Blue Edel, Brindille, Calamonique, Cara, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Cocazzz, Crearine, Cricriyom from Paris, Cécile - Une quadra, Cécile Atch'oum, Céline in Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Destination Montréal, Dr. CaSo, E, El Padawan, Estelle, Eurydice, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Isa de fromSide2Side, Isa ToutSimplement, Isaquarel, Josette, Josiane, Julia, Kenza, KK-huète En Bretannie, Krn, La Dum, La Fille de l'Air, La Nantaise à Paris, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Laurie, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Louisianne, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mahlyn, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, Marion, Marmotte, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Milla la galerie, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Philae, Photo Tuto, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sailortoshyo, Salon de Thé, Sandrine, Sylvie, Tambour Major, Tataflo, Testinaute, Thalie, Tuxana, Vanilla, Voyager en photo, Woocares, Xoliv',

vendredi 14 novembre 2014

Les risques du métier



Aujourd'hui, j'ai vécu une première.
Une première dont je me serais bien passée.
A la fin d'une matinée tout à fait banale, j'ai reçu une bonne claque (une vraie !) d'une de mes petites élèves !!!
:(

Mais rembobinons le film et voyons l'histoire depuis le début...

La semaine dernière, une nouvelle petite élève a rejoint le groupe du vendredi matin.
Une petite fille de trois ans, toute timide.
La petite ne parle pas le français mais le comprend un peu parce que son papa est romand.
Elle comprend aussi l'allemand, parce que c'est la langue de communication des parents entre eux.
Mais la langue qu'elle maîtrise, celle qu'elle parle à la maison avec sa maman, c'est le hongrois.
Ses parents ont voulu l'inscrire au jardin d'enfants pour qu'elle apprenne le français et surtout pour qu'elle ait un contact social car la famille vit dans une maison tout à fait isolée et mère et fille vivent en vase clos la plupart du temps sans jamais voir personne.
La première matinée s'est très bien passée. Bon la petiote était toute timide, a beaucoup observé, mais a apprécié cette première expérience. J'ai eu droit à un appel enthousiaste du papa pour me le dire. Il semblait vraiment soulagé que tout se soit bien passé pour sa petite fille.
Ce matin, la petite est revenue toute souriante et contente. La matinée aurait pu être parfaite si ce n'est qu'à deux reprises, alors que rien ne le laissait prévoir, l'enfant a éclaté en sanglot, avec une telle véhémence que les autres petits en ont été tout effrayés. Mais les crises n'ont pas duré, j'ai chaque fois réussi rapidement à la calmer. Ça s'est sérieusement gâté lorsque la maman est revenue la chercher à la fin de la matinée. La petiote qui avait été très sage et tranquille toute la matinée (en dehors de ses crises de larmes) s'est transformée en en véritable petit démon. Elle s'est mise à jeter tout ce qui était à  sa portée, à pousser violemment les enfants encore présents, et, lorsque je me suis mise à sa hauteur pour lui parler, c'est là qu'elle a levé la main pour me  mettre une grosse claque bien sentie !
J'en ai été un peu déstabilisée l'espace d'une seconde, mais pas plus que ça. J'avais affaire à une petite fille de trois ans et même si on ne peut pas la laisser agir ainsi, il s'agit surtout de comprendre ce qui se passe. Ce qui m'a le plus interpellée, c'est la réponse de la maman. Elle était bien sûre gênée de la réaction de sa fille mais visiblement, d'après ce que j'ai pu comprendre (mon allemand est plutôt rouillé et mon hongrois, heu, inexistant !), ces réactions sont courantes à la maison.
Je ne comprends pas trop ce qui se joue là-derrière, mais la sensation de malaise est tangible.

 Affaire à suivre ...

mercredi 12 novembre 2014

Ils arrivent ...



Vite, vite, une petite photo d'une partie du travail de l'automne  avant que les deux barbus ne débarquent ici aussi !



mardi 11 novembre 2014

11 questions ... et les réponses qui vont avec !

Il est revenu, le temps des tags !
Voici celui qui se balade actuellement chez les copines de blog. Anne, Bellzouzou, Virginie et quelques autres s'y sont déjà collées.
Non mais des questions existentielles comme celles-là, il faut vraiment y répondre (et surtout c'est très pratique pour alimenter le blog quand on ne sait plus quoi raconter ;o) !)




1 - Est-ce-que ça t'arrive de porter des chaussettes trouées et de te dire que tu t'en fous parce que personne n'est au courant ? Si oui, tu troues tes chaussettes plutôt au niveau du pouce ou du talon (ou ailleurs !)?

Non, jamais. C'est très désagréable d'avoir un orteil qui se barre par un trou de chaussette, je trouve. Déjà, ça gène, et puis même si les autres ne le savent pas, moi oui, et ça suffit.

 
 2 - Quels sont tes prénoms, les deux ou trois ? 
En es-tu contente ? 
Pourquoi tu t'appelles comme tu t'appelles ?

Mon prénom usuel est un prénom composé. Un prénom pas très courant, qui m'a souvent gênée dans mon enfance. Le premier est Marie. C'est plutôt joli Marie, simple et classique. Mais à la suite, on y a collé Ange. Lorsque j'étais petite, on m'a demandé un nombre incalculable de fois si j'étais vraiment un ange ou plutôt un petit diable...
D'après ce que je sais, c'est mon père qui a fait ce choix. Pour la peine, je suis venue au monde à la même date que lui !
Et pour compléter, j'ai un troisième prénom : Louisa.
Je l'aime bien, celui-là. C'est celui que j'ai utilisé quand j'ai commencé à me balader et à commenter sur les blogs. Puis rapidement, il s'est transformé en Loulou. On me l'a donné parce que c'était celui de ma grand-mère paternelle que je n'ai pas connue. Cette grand-mère avait la réputation de ne pas être très commode. Aussi lorsque enfant je n'étais pas assez docile au goût de ma mère, elle ne manquait pas de me dire que je méritais bien ce troisième prénom !


 3 - Raconte-nous un détail précis de ton rêve de vie pour le futur?

Carpe diem !
Et pour le reste on verra bien...


 4 - Elle est comment ta culotte pref' de pref'?

Confortable, en coton, noire, avec un petit bord en dentelle.
Passionnant, hein !


 5 - Qu'est-ce-que tu adores dans ta vie (à part tes amis et ta famille) ? Que voudrais-tu, au contraire, y améliorer?

J'aime beaucoup l'endroit où je vis : mon pays, ma région, et bien évidemment la montagne toute proche.
Quoi ? Je te l'avais déjà dit ?
Mais par contre, j'aimerais bien avoir plus d'énergie pour me lancer dans de nouvelles choses.


 6 - Que veux-tu comme cadeau pour Noël ?

 Rien en particulier, mais un tas de trucs pourrait me faire plaisir !


 7 - Quel âge as-tu le sentiment d'avoir ?

Le mien, la plupart du temps.
Mais parfois aussi le sentiment d'être une toute petite fille qui aimerait bien qu'on la materne, qu'on lui prépare son goûter et qu'on lui raconte une histoire. Ça doit être bien, j'aurais bien voulu connaître...


8 - Dans quel lieu as-tu aperçu pour la première fois la personne dont tu es amoureuse ?

Dans un bar à café que je fréquentais en douce avec mes coupines alors qu'on n'avait même pas le droit d'y aller didonc ! J'étais alors une petite jeunette de 15 ans.


9 - Tu es plutôt thé, café ou chocolat au p'tit dej' ? (ou autre chose !)

Pendant longtemps, et encore régulièrement, j'ai pris un grand bol de café au lait.
Mais depuis quelques temps, j'essaie aussi le verre d'eau tiède avec un jus de citron. Étonnamment, c'est pas mal du tout et ça remplace très avantageusement le café.


10 - Montre-nous la photo de tes dernières vacances qui te fait le plus rêver.

Le Nini et moi sur un chemin de montagne, vachement bien !

L'arrivée au sommet du dernier 4000, top top top !

Et la virée sur les plages de la mer du Nord cet été, trop trop bien !
 Ah bon, on avait dit une ?
Mais c'est parce que je suis partie plein de fois en vacances...
Trop chanceuse, la Loulou :o) !



11 - Quel blog aimerais-tu voir renaître de ses cendres ?
 

 Il y a plein de blogs qui ne donnent plus signe de vie et je me demande souvent ce qui a bien pu se passer...
J'aime paaaas !!!

lundi 10 novembre 2014

Les 10 du 10 , novembre 2014



Pour ce 10 novembre 2014, J'habite à Waterford nous propose de montrer 10 photos ayant pour thème les signes.

 " Souvent, nous ne faisons pas forcément attention aux signes qui nous entourent. Signes naturels (une feuille, un bourgeon) ou artificiels (panneau) ou d'usure (la bouteille vide, la peinture écaillée...) ou autres...Le temps d'une journée, verrez-vous des signes autours de vous ?"

Alors c'est parti, la chasse aux signes est ouverte !

Ce matin au réveil, voici ce que j'ai pu voir en jetant un coup d’œil par la fenêtre :



Grisaille, brouillard, avec un peu de pluie pour faire bonne mesure.
Si c'est pas le signe qu'on est bien au mois de novembre, ça !!!

Le signe aussi qu'il est temps de remplir la mangeoire, le "restaurant des oiseaux", dixit Tilulu ! ...



de ressortir les pulls chauds ...



et d'allumer des petites lumières pour réchauffer un peu l'ambiance.





Et les joujoux éparpillés dans toute la maison ?
Hmmm?





Oui c'est ça, c'est le signe que deux petits gars vivent ici !




Tilulu ...



et Titou !

Et en parlant de Titou, tu peux le voir ici pris en flagrant délit, à fuguer de son tapis de jeu (le truc coloré en haut à la droite de la photo).
Ça, c'est le signe que le mini grandit et qu'il va falloir le surveiller sérieusement !



Un autre signe qui ne trompe pas, c'est le goûter préparé sur la table en fin d'après-midi.


Le signe que les deux grands enfants qui doivent venir faire leurs devoirs vont bientôt débarquer.
Il faut au moins ça pour leur mettre un peu de cœur à l'ouvrage...







samedi 8 novembre 2014

Ouiiiii , de la neiiiiiiize !



Voilà des semaines que Tilulu nous parle de la neige et la réclame.
Dès que les températures se sont mises à baisser, il l'a espérée.
Il se souvenait très bien de ses premières expériences l'hiver dernier et se réjouissait comme un fou de pouvoir recommencer.

La toute première neige de la saison sur les hauts du Jura, nous n'avons pas pu en profiter.
Elle est venue en semaine et n'est restée que trop peu de temps.
Mais hier, une nouvelle petite tombée a blanchi le sommet tout proche.
Alors aujourd'hui samedi, impossible de ne pas en profiter !
Et en plus il a fait beau !




 


Bataille de boules, bonhomme de neige, glissades, Tilulu s'est éclaté.
Le bonheur total pour le petit gars !

Papapic et Mamie ange n'ont pas été en reste.
Le premier s'est roulé dans la neige pour faire rire son petit-fils ,
et la seconde a essayé d'immortaliser en photos cette joie de vivre et le merveilleux panorama qui s'offrait à ses yeux !








vendredi 7 novembre 2014

Arracheur de dents



Aujourd'hui, je suis allée rendre visite à mon arracheur de dents.
Non par courtoisie, la visite, mais parce qu'un bout d'une de mes molaires s'est fait la malle il y a quelques jours.
Argggh, bientôt cinquante ans et plus tout à fait toutes ses dents, la Loulou !
Il y a longtemps que je n'avais plus dû subir ce genre de traitement.
Tout sucre et tout miel avec moi, plutôt odieux avec ses assistantes, le toubib a joué de la fraiseuse, m'a rempli la bouche avec son infâme pâte à empreintes,  m'a gratté les chicots avec son crochet, etc.
Je suis ressortie 45 minutes plus tard avec un truc provisoire au fond de la bouche et un devis de presque 2000 francs pour la suite des opérations.
Aoutch !
Et dire que je n'ai pas voulu d'anesthésie pour le traitement du jour, j'aurais dû la demander pour la réception de la facture ...







Et sinon, le poupon de la maison a fêté son 5ème mois aujourd'hui !

:o)



mardi 4 novembre 2014

Horizon







Il y a des jours, je ne sais pas comment faire pour envisager la suite.
Comment faire pour continuer à me lever tous les matins ?
Comment ne pas désespérer devant la vie, devant l'humanité ?
Je ne suis pas quelqu'un de courageux, mes épaules et ma volonté ploient vite sous les difficultés.


Il y en a d'autres, des jours, certainement les plus nombreux, où la question ne se pose pas.
Les activités s'enchainent, avec leur lot de bonheurs et de petits soucis.
Le moteur, ces jours-là, ce sont mes proches et les personnes qui attendent que je sois là et que je tienne ma place.


Et il y en a quelques uns, beaucoup plus rares, où j'ai le sentiment ineffable d'être là juste au bon endroit, de faire partie du grand tout et d'y avoir ma place.


Est-ce que c'est pareil pour tout le monde ?
Sans doute ...  avec peut-être des proportions variables des trois catégories. 
Je n'aime pas voir l'ampleur que la première prend depuis quelques temps.
Bon, je vais déjà commencer par aller me coucher.
On verra bien comment sera demain...






samedi 1 novembre 2014

Ma mie jolie



C'est aux petites heures du matin qu'elle est venue au monde, sans problème, à l'issue d'un accouchement qu'à mon souvenir j'ai géré parfaitement.
Un merveilleux bébé dont je suis tombée en amour dès les  premières secondes.


Petite fille calme et douce, elle s'est surtout fait remarquer par sa précocité.
Elle a su marcher et courir à 10 mois, faire ses premières phrases à 18, écrire ses premiers mots à 3 ans.

Écolière espiègle, brillante, gymnaste assidue, ado rebelle, cavalière passionnée, étudiante polyglotte et voyageuse, elle a suivi son bonhomme de chemin, faisant notre fierté souvent et nous donnant des sueurs froides à l'occasion...

Actuellement, elle vit en Colombie où elle poursuit ses études pour quelques mois encore.

Aujourd'hui, elle fête son 25ème anniversaire.
C'est loin, Barranquilla !
Impossible de lui préparer sa pizza et son gâteau au chocolat pour fêter ça.
Heureusement l'internet est là pour la voir, l'entendre, et passer un petit moment en sa compagnie.

Mais quand même, elle me manque, ma mie jolie...