hiver

hiver

mardi 25 février 2014

Trois ans



- Ze suis grand !
  Deux ans, c'est petit, mais trois ans, c'est grand !

Oui bien-sûr, il devient grand mon Tilulu.
Mais pas trop, heureusement !


Le gâteau du midi
(seuls les nounours en gomme de la déco ont trouvé grâce aux yeux du petit gars!),







et celui du soir !
(Devine ? Oui, le meilleur, ça a été les smart*es  ^_^ !!! )




lundi 24 février 2014

Tiens mon canard !




Et me voilà de retour au bord de l'eau.
Cette fois-ci sur les rives du grand lac avec un Tilulu, deux filles, et un sachet de pain sec pour nourrir les canards.
C'est important, ça, de nourrir les canards !

- Oui, y z'ont faim, les canards !
  Mais comment on donne à manzer aux canards ? Y'a pas de table ...

Bon, on s'est très bien débrouillé sans.

La lumière était très belle.
Les eaux calmes et paisibles.
Le grand cygne blanc nous a fait un peu peur en manifestant son mécontentement lorsqu’on s'approchait un peu trop...











dimanche 23 février 2014

Promenade





Il y a de ça 250 ans, Jean-Jacques Rousseau a affirmé n'avoir jamais été aussi  heureux que lorsqu'il vivait sur l'île au milieu de ce lac
Je n'apprécie que très modérément ses écrits, mais en me promenant sur les berges du lac cet après-midi, je me suis dit qu'il avait bon goût, le Jean-Jacques !
Il faisait bon, l'air y était très printanier, et la balade en compagnie du Nini fut des plus agréables.
 

samedi 22 février 2014

Aujourd'hui ...




... j'ai fait les courses au supermarché avec ma grande fille. J'ai choisi les produits, elle les a scannés, hop, une affaire rondement menée ! (mais qu'est-ce que ça mange, une famille de 8 personnes !!!)

... je suis allée faire un petit coucou à mes deux autres filles qui passent tous leurs samedis dans un grand magasin à vendre des bidules électroniques pour gagner quelques sous.

... toujours avec Cara mia, j'ai réussi presque du premier coup mon créneau pour garer la voiture dans une petite rue de la ville voisine et aller visiter une maison très accueillante. Une visite émouvante pour moi et sans doute aussi pour toutes les autres personnes qui nous accompagnaient. J'aurai peut-être l'occasion d'en dire plus dans quelque temps.

... j'ai préparé et dégusté un repas en écoutant les histoires trop drôles du Tilulu qui fait le show à chaque repas devant un public conquis.

... j'ai essayé de participer à une répétition de ma chorale dans l'après-midi mais après avoir vomi dans les plantes vertes, je suis rentrée me mettre sous ma couette.

... j'ai roupillé de 15h à 18h et me suis réveillée presque rétablie. (rappelez-moi de ne plus manger les substituts de viande à base de Quorn™, vraiment ce n'est pas fait pour moi)

... j'ai fini ma journée devant la télé, mon ordi portable sur les genoux. Je n'ai pas suivi grand chose de ce qui s'est passé à la téloche mais je suis allée visiter les blogs des amis et j'ai rattrapé un peu mon retard de lecture.

... et là je vous souhaite une belle et bonne nuit reposante et vais essayer de faire de même pour moi !


Ennui ? Connais pas ...



Trois jours sans rien écrire ici, on dirait bien que mon souhait de publier un billet par jour a un peu de plomb dans l'aile...
Bah, la blogosphère et moi, nous nous en remettrons ;o) !

J'ai été un peu occupée ces derniers jours.
Il y a eu les activités habituelles : jardin d'enfants, élèves l'après-midi plus les demandes en heures supp, des soirées spéciales pour mes activités associatives, et bien-sûr les sorties sportives parce que quitte à être fatiguée, autant y aller franchement.

J'ai aussi été un peu malade : gros rhume et tête dans le "biiip" pendant quelques jours.
Les virus de mes élèves ont finalement réussi à se frayer un passage à travers ma carapace.

Et puis la maison est pleine comme un œuf !
J'y ai à nouveau mes trois filles, ce qui n'était plus arrivé depuis plus de 4 ans, deux beaux-fils (ou considérés comme tels, hein, ne chipotons pas !), et un petit-fils de 3 ans qui met une ambiance du tonnerre une bonne douzaine d'heures par jour (les 12 autres heures, il dort ;o) !).
Il y a le Nini aussi, et dans quelques semaines, le troisième beau-fils.


J'ai un peu l'impression de m'être transformée en matriarche qui doit gérer toute sa smala et être présente sur tous les fronts !
Personne ne me demande de le faire, hein, car à part le Tilulu (qui a sa maman), ils sont tous grands et capables de tout faire eux même.
Je ne me plains pas, l'ambiance à la maison est joyeuse, pleine de rire et de petits bonheurs. Mais c'est un peu fatigant, faut reconnaître.
Tout ça  fait des tas de choses à raconter.
Manque plus qu'à trouver le temps de le faire ...
(y'a qu'à voir l'heure à laquelle je publie  aujourd'hui !)

mardi 18 février 2014

Tilulu cause et dessine



Je savais bien que l'arrivée d'un petit gars de trois ans à la maison allait être une source inépuisable d'amusements et de petits mots rigolos.
A moins que ce soit la grand-mère qui, telle une primipare s'extasiant de tout ce qui vient de sa progéniture, s'émerveille de toutes les facéties de son Tilulu !

Quelques anecdotes :


Tilulu joue à la poupée. Il donne à boire à un poupon et lui parle tendrement.
- Il a soif, ton bébé ? demande la grand-mère.
- Oui, il a soif. Mais là, c'est un bébé en forme de poupée, tu vois ?

***

Tilulu joue seul avec une petite voiture.
Je t'ai déjà dit que cet enfant adore parler ?
Même sans interlocuteurs prêts à lui répondre, il parle et raconte ce qu'il fait.
Là, il fait différentes voix. La sienne, normale, et celle de la petite voiture à qui il donne une voix suraiguë. Il la dirige vers la maison de poupées, puis dans la mini salle de bain avec des mini toilettes.
- Tu dois aller aux toilettes, voiture ?
- Non, z'ai pas de fesses, alors ze peux pas, demande au petit chien !
Se saisissant d'un petit chien en plastique :
- Petit chien, tu dois faire pipi toi ?
...

***

Sa deuxième passion, après le langage, c'est le dessin. Il se débrouille déjà très bien et est spécialiste en voitures et en bateaux.
Alors qu'il a fait un joli bateau sur l'eau, je lui demande s'il n'a pas envie de dessiner un soleil pour compléter son tableau.
- Non, il fait froid dans le dessin, y'a seulement d'la l'ombre !


***







Et de temps en temps, pour changer des voitures et des bateaux, il veut bien faire le portrait du chat !





dimanche 16 février 2014

Découverte



Quand depuis presque 3 ans, on vit en tongs, shorts et débardeurs, ça fait un drôle de changement de devoir enfiler collants, t-shirt, pull, pantalon thermo, veste, cagoule, gants et bottes fourrées.
Mais pour aller à la découverte de la neige, il n'y a pas trop le choix de faire autrement !


Il a l'air sceptique, là, non ?

Mais allez, on y va !

Finalement il a trouvé ça très sympa ...

... et tout le monde s'est bien amusé.

Il est chouette, son premier bonhomme de neige, n'est-ce pas ?



samedi 15 février 2014

Dans sa valise




Comment mettre 4 ans et demi de vie dans deux valises et 2 bagages à main ?
C'est le défi relevé par ma fille pour son retour en Suisse.
Dans quelques  temps, son mari arrivera aussi avec deux bagages  supplémentaires.
Mais quand même, ça a demandé un sacré tri, et des choix pas toujours faciles à faire.
Et qu'est-ce qui a pris le plus de place dans ces deux valises ?
Les jouets de Tilulu !

Ce petit garçon est chanceux, il a des parents qui pensent à lui en tout premier.

vendredi 14 février 2014

Nini et Loulou


Pour la Saint Valentin, si tu veux de l'histoire glamour et des z'amoureux soooo beautiful,

voici Nini et Loulou dans toute leur splendeur !

Ne me remercie pas, c'est cadeau !



Croqués fidèlement par une de nos petite nièce de 5 ans !

jeudi 13 février 2014

Mamie au taquet



La mamie s'est lâchée sur les soldes ces dernières semaines, et tout spécialement dans le rayon des enfants.
Elle a acheté pulls, pantalons, collants, deux pyjamas.
Une veste chaude aussi, des chaussures fourrées et des bottes pour la neige.
Et le pantalon imperméable et doublé, les gants et les bonnets pour se rouler dans la neige ? Bien-sûr, elle y a pensé !
Pour les adultes aussi, il y a eu vestes, chaussures, un ou deux pulls.

Et dès aujourd'hui, tout cela va pouvoir servir. Enfin tout ne va pas être porté le jour même, hein, mais sans doute dans ceux qui suivront.
Car ce soir, la mamie va chercher son petit fils et sa maman à l'aéroport. Le papa suivra dans quelques temps.
Elle n'allait quand même pas les laisser en tongs et petits shorts !

Youhouhouhouuuuu !!!

mercredi 12 février 2014

Portrait


C avait huit ans, des cheveux châtains ondulés, et portait des lunettes comme moi pour corriger une myopie. Dans la classe, c'était une bonne élève, toujours souriante et à l'aise. Elle était de celles que moi, la petite fille timide, j'admirais et à qui j'aurais voulu ressembler.
Un jour, lors d'une sortie scolaire, nous devions nous ranger en colonne par deux pour nous déplacer dans la ville. Je n'aimais pas ça, je n'avais pas d'amis et ne savais pas vers qui me diriger pour former un binôme.
Et devine qui est venu me prendre la main ? Oui, C !
Je me souviens d'avoir tenu cette main, très intimidée mais aussi très fière d'avoir été choisie.
Ça a été le début d'une belle amitié, et la découverte pour moi d'un monde auquel je n'avais pas accès.
C était douce et gentille, elle m'invitait souvent dans sa belle maison, dans sa chambre, où nous passions de longues heures à jouer et à papoter.
Rien à voir avec le 4 pièces où nous vivions à 8 !
Puis j'ai déménagé dans un autre quartier de la ville. Le petit appartement de l'immeuble locatif a fait place à une maison un peu plus grande avec un bout de jardin. C'était bien mais j'ai perdu mon amie car nous ne fréquentions plus la même école. Bien évidemment elle m'a manqué !
Mais une année plus tard, le hasard du regroupement scolaire nous a fait nous retrouver sur les bancs de la même classe. Quelle joie ce fut pour moi ! C était toujours aussi gentille et nous avons pu reprendre le cours de notre amitié. Pendant toute notre dixième année, à chaque récréation, elle allait acheter un escargot aux amandes et le partageait en deux pour m'en offrir la moitié ! Chaque jour sans exception.
C m'a aussi appris à grimper tout en haut des perches de la cour de récré et j'ai surmonté mes craintes pour l'accompagner et aller m'assoir avec elle tout là-haut. On avait un peu peur, mais on était bien, dominant  toute la cour et les petites fourmis qui s'agitaient à nos pieds.
Par la suite, nous nous sommes reperdues puis retrouvées, en fonction des redistributions scolaires.
Aujourd'hui, même si nous ne nous sommes plus vues depuis des années, nous avons retrouvé un petit lien par l'intermédiaire des réseaux sociaux. C est devenue chanteuse et comédienne, partage sa vie entre la Suisse et le Québec. Une vie bien différente de la mienne ! Mais il n'empêche, dans mon cœur, elle est restée ma copine. Et c'est un lien auquel je tiens.



lundi 10 février 2014

Les 10 du 10 , février 2014


Voilà un 10 février qui n'avait rien de bien extraordinaire à photographier.
Comme chaque lundi, la journée a été consacrée au ménage de la maison le matin (rien de bien folichon :p ) et l'après-midi à travailler avec quelques élèves.
Je n'ai pas eu le temps de me promener, et de toute façon le temps n'était pas terrible non plus. Des nuages, quelques giboulée mi-pluie mi-neige, un rayon de soleil aussi mais dont je n'ai pas su profiter.

Mais voilà quand même quelques images attrapées ici ou là ...

Pas terrible la météo, je t'avais prévenu ;o) !


Ma jolie orchidée, offerte par mes enfants il y a de nombreuses années, est à nouveau en fleurs. Elle est généreuse, c'est au moins sa 10ème floraison depuis qu'elle vit chez moi !



Le petit lapin choupi qui surveille chaque repas préparé depuis le rebord de la fenêtre de la cuisine. Sais-tu ce qu'il cache dans son chapeau ?


Quand le temps est gris comme aujourd'hui, je ne manque pas d'allumer une petite bougie. Même une toute petite flamme fait du bien et me donne tout de suite une impression de chaleur.


Un ou deux carrés de choc avec le café, parce qu'il ne faut pas se laisser abattre quand même !


Mon vieux chat ne sait plus trop se laver les moustaches (ni le reste non plus d'ailleurs !) et je suis souvent tentée de lui donner un petit coup de lavette humide. Mais figure-toi qu'il déteste ça, le bougre ^_^ !





Et pour finir, le repas du soir : pain, soupe à la courge, un peu de jambon et du fromage. Miam !


Qui a dit que je ne savais pas compter jusqu'à dix !
:D



Pour voir d'autres défis, c'est ici !!!



Et pour répondre au mystère du petit lapin jaune, la 12ème du 12 ;o) ! 







En famille



Un week-end à partager le quotidien de trois enfants de moins de moins de 9 ans, ça m'a rappelé des souvenirs !

Si tu n'as pas connu ça ou si tu as oublié, sache que nous avons eu droit ...


à des rires et des cris de joie pendant deux jours,

à quelques disputes et des cris moins joyeux parce qu'il faut bien un peu asticoter son frère ou sa sœur

à des tas de dessins-cadeaux à placarder à la cuisine

à des gobelets renversés à table

à une mini-inondation de la salle de bain pour cause de jeux mouvementés dans la baignoire

à un réveil plus que matinal ( 5 heures du matin et pas moyen de les faire se rendormir ! Ils sont fous ces gosses, c'est encore plus tôt que mes propres réveils !!! )

à des constructions géantes en légo qui occupent la moitié du salon

à des tas de p'tits mots d'enfants rigolos

etc.


C'était bien, joyeux et intense.
Une  des deux blondinettes  m'a annoncé que la prochaine fois, ils aimeraient rester 5 nuits !
Même pas peur ...

^_^





Tonton Nini et le chat sur un bateau... mais tu avais reconnu bien-sûr ;o) !


Mon château rien qu'à moi, avec palmier s'il  te plaît !

Les japonais attaquent le château suisse !



dimanche 9 février 2014

10 choses que je n'aurais pas crues possibles lorsque j'étais môme



D'après une idée piochée chez Anne, qui elle-même la tien de là,  et là !




Enfant, je n'aurais jamais cru...


... que les adultes n'avaient pas toujours raison, qu'ils ne savaient pas tout, et qu'ils n’étaient pas omnipotents. Depuis, j'ai pu constater qu'ils ne sont en fait que des mômes souvent angoissés et peu sûrs d'eux-même mais qu'ils doivent faire comme si !


... que la petite fille timide et mal  dans sa peau que j'étais pourrait vivre des choses par elle-même et construire sa vie sans demander la permission à sa famille ou suivre ce que faisait sa grande sœur.


... que je serais à la tête d'une lignée, avec des enfants, des petits-enfants, et plus personne dans la génération du dessus. Plus un seul parent, plus d'oncles, de tantes, nada !


... que la vie de famille pouvait être heureuse, tout simplement !


... qu'un homme et une femme mariés depuis plus de 25 ans pouvaient être encore amoureux et heureux de vivre ensemble au quotidien. Quelle chance d'avoir rencontré un Nini !


... qu'il serait possible de capter des dizaines de chaînes de télé et même certaines avec des dessins animés toute la journée ! Lorsque j'étais enfant, il y avait 1 chaine de télé nationale francophone et 5-10 minutes de programme pour les enfants chaque jour. Sauf le lundi ! Ce jour-là, on pouvait regarder "La boîte à surprises", une heure entière de programme jeunesse !!!
Bon là je n'aime plus trop ça, les dessins animés, en tout cas assez peu d'entre eux. Et les programmes des dizaines de chaînes, bof bof, rien de transcendant ! C'est bête, hein !!!


... qu'un tout petit appareil à mettre dans la poche pourrait servir à la fois de téléphone, montre, réveil, caméra, appareil photo, lampe de poche,agenda, radio, jukebox, etc.


... qu'il serait possible de communiquer en temps réel et à tout moment avec quasiment la terre entière.
Non mais sérieusement, internet et cie, c'est quand même fou, non ?


... que j'aurais du plaisir à faire du sport, et même que cela me manquerait quand je ne pourrais pas sortir et me dépenser.


... que je finirais par avoir presque 50 ans et que je ne me sentirais même pas vieille, malgré ce qu'en pensent certains de mes petits élèves !!!



Voilà, c'était sympa comme exercice !
Si tu veux jouer aussi, n'hésite pas  ;o)   ...


samedi 8 février 2014

8 bonnes raisons



... de se lever tôt aujourd'hui !

  • Prendre un petit déjeuner en tête à tête avec le Nini.
  • Aller jusqu'à la bibliothèque et faire le plein d'histoires, pour moi et pour les minis du jardin d'enfants.
  • Faire un tour au centre commercial pour remplir le frigo.
  • Préparer une chambre pour accueillir un neveu et deux petites nièces qui ont émis le souhait de venir passer le week-end avec leur tonton Nini qu'ils idolâtrent !
  • Aller chercher tout ce petit monde et les ramener à la maison.
  • Jouer, jouer, et encore jouer avec les enfants qui n'en ont jamais assez.
  • Faire une grande quantité de pâte à crêpes pour nourrir toute cette smala.
  • Prendre le temps de vous écrire cette petite note avant d'affronter tout ça !

vendredi 7 février 2014

Brève de jardin d'enfants



- Loulouuu, t'as quel âge ?
- Tu es bien curieux toi !
  J'ai 48 ans.
- Oulaaaa, ben on peut dire que tu es un petit peu vieille alors ?
- Heu oui, c'est une façon de voir les choses...



Et ne va pas croire que j'ai été vexée.
Adorable, perspicace,  et réaliste, le mouflet ;o) !


jeudi 6 février 2014

Edilson



Depuis 4 ans et demi que ma Cara vit à Maurice, elle n'a pas connu de véritable cyclone.
Quelques alertes, des tempêtes, de fortes pluies tropicales, mais pas de gros cyclone.
Et à une semaine de son départ de là-bas pour revenir vivre en Helvétie, devine ce qui s'approche de son île ?





Edilson, cyclone tropical de son état, fait route en ce moment même vers Maurice.


Argh, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée, ce genre de sensations fortes.
Accrochez-vous mes chouchous !


mercredi 5 février 2014

Portrait



La première fois qu'il est entré dans la classe, on aurait pu entendre une mouche voler.
Il était très grand, brun, avec une moue dédaigneuse sur le visage.
Il portait encore la blouse, à l'ancienne mode, alors que tous ses collègues de l'école secondaire l'avaient abandonnée.
Lorsque notre professeur principal nous avait annoncé le jour de la rentrée qui serait notre maître d'allemand, j'ai senti mon estomac se nouer et un poids écrasant me tomber sur les épaules.
La réputation de cet homme l'avait précédé, celle d'un enseignant dur et intransigeant.
La réalité fut pire encore que ce que j'avais craint.
Le voir déambuler à grandes enjambées entre les rangées de bancs me tétanisait.
Et chaque fois qu'il m'interrogeait, en m'appelant sèchement par mon nom de famille, je perdais  complètement mes moyens.
Les mauvaises notes pleuvaient, et plus il en tombait, moins j'avais le courage de me mettre au travail.
Bon dans les autres matières, ça se passait bien et j'obtenais de bons résultats.
Ce qui me reste de ces années de collège ? Un sentiment de grande solitude.
Et puis petit à petit, les choses sont allées mieux.
Même mes notes d'allemand se sont améliorées.
Et en dernière année (terminale pour les français), j'ai même obtenu un prix dans cette matière.
Bon entre temps j'avais changé d'enseignant ;o) !


mardi 4 février 2014

Haiku





Matin

Sept petits nains
Excités comme des puces
Me font devenir chèvre


Après-midi

Un thé parfumé
Dans la tasse rouge et dorée
Me transmet sa chaleur


Soir

Quelques notes de musique
Tirées des partitions
S'expriment en chansons



lundi 3 février 2014

Comme un lundi



Quel est l'insensé qui a réglé mon réveil interne sur 5h30 alors que chaque soir, j'ai bien de la peine à rejoindre mon lit avant minuit ?
Non mais sérieusement, qu'il se dénonce !
Surtout un lundi alors que rien ne m'oblige à émerger du sommeil avant 7h ou 7h30.
Pffff !
On pourrait espérer au moins que ces longues heures de veille me permettent de faire un tas de choses ?
Penses-tu !
Une Loulou fatiguée, ce n'est pas très efficace !
Ça glandouille un peu par-ci par-là, ça donne mollement un coup de balai et de panosse, ça fait des pauses pour lire le journal ou faire un tour sur le net avant de lancer une ou deux machines de linge, et ça doit finalement se dépêcher de bricoler un repas à peu près correct pour ceux qui rentrent manger à midi...

Et hop, une petite sieste sur le canapé pour se remettre.

Ahhhh, ça va déjà mieux !
Vite, les enfants seront bientôt là pour faire les devoirs.

La première élève, adorable, souriante et motivée malgré les difficultés, doit résoudre des problèmes de math, écrire une liste de vocabulaire, apprendre sa leçon sur les châteaux forts, son vocabulaire d'allemand, ...

Le deuxième, tout en baillant, se coltine une leçon d'analyse grammaticale et apprend à faire les divisions en colonnes. Ce n'est pas qu'il y mette de la mauvaise volonté, bien au contraire, mais tous ces mots, ces chiffres, ces compléments de phrases, de verbes et ces retenues se bousculent dans sa tête et ont beaucoup de peine à trouver leur place.

Quant au troisième, (un ado très sympa que je suis depuis 5 ou 6 ans), il doit réviser les maths. Il est en recherche d'une place d'apprentissage pour la prochaine rentrée mais les éventuels futurs patrons veulent tous lui faire passer des tests et donc il doit revoir tout le programme du collège.
Ben figure-toi, c'est pas gagné !
Il est bien stressé par tout ça, il aimerait y arriver, mais voilà, c'est un ado. Si le travail pouvait se faire sans lui, hein, ça l'arrangerait !

C'est fatiguant, une vie d'écolier, surtout quand on est en difficulté et toujours en train de courir derrière pour suivre le rythme de la classe.
C'est aussi éprouvant pour moi car j'aimerais les aider le plus possible mais je n'ai qu'une petite heure à consacrer à chacun.

Un petit souper léger, une série télé,  et c'est l'heure de la gym.
J'aime bien, le cours de gym du lundi, la copine-monitrice est dynamique et souriante.
On s'active et on transpire un bon coup, ça fait du bien !

Et me revoilà devant mon ordinateur à chercher quoi te raconter.
Ma petite journée, ça ira ?


Oui je sais, il est déjà 11 heures, mais j'ai encore 2 ou 3 blogs à visiter.
Et puis là je ne suis presque plus fatiguée !

Faut juste dire à celui qui règle le réveil que 6h45, ça sera bien assez tôt pour demain matin.

6h45 j'ai dit, pas 5h30 !





dimanche 2 février 2014

Ecrire




Pour un art poétique

Prenez un mot prenez en deux
faites les cuir’ comme des œufs
prenez un petit bout de sens
puis un grand morceau d’innocence
faites chauffer à petit feu
au petit feu de la technique
versez la sauce énigmatique
saupoudrez de quelques étoiles
poivrez et mettez les voiles
Où voulez vous donc en venir ?
A écrire Vraiment ? A écrire ?

Raymond Queneau



J'aime beaucoup ce petit poème.
Je l'ai retrouvé en faisant des recherches sur le net.
Mon sujet de préoccupation du moment ? J'ai envie d'écrire !
Ici ou ailleurs, peu importe.
Mais plutôt ici quand même, parce que la probabilité d'être lue, ne serait-ce que par quelques personnes, m'oblige à me préoccuper vraiment de la forme, de la transmission.
Donc, j'ai envie d'écrire.
Depuis quatre ans, je raconte ici un peu de mon quotidien. Je vais continuer, sans aucun doute. Peut-on parler d'autre chose que de ce que l'on vit ou de ce qui nous touche de près ?
Depuis le début de l'année, je me suis efforcée de publier un billet chaque jour.
Pas facile de trouver quotidiennement quelque chose à raconter.
Le défi a été presque réussi : 30 publications pour 31 jours en janvier.
Pour février, je vais essayer de continuer.
Du moins jusqu'à l'arrivée en milieu de mois d'une famille mauricienne trèèès attendue.
Je me réjouis beaucoup d'avoir mon petit-fils à la maison, mais ça laissera sans doute moins de temps pour l'écriture.
D'un autre côté, cela me donnera certainement plein de nouvelles choses à raconter !










samedi 1 février 2014

Et aussi parce que je le vaux bien ^_^ !



Parce que je devais poireauter quelques minutes au centre commercial juste devant la boutique,

parce qu'elles m'ont fait de l’œil et qu'en plus elles arboraient une étiquette "commerce équitable",

parce qu'on n'est jamais si bien servi que par soi-même,

et parce que qu'il n'y a pas de mal à se faire du bien,

ce matin, je me suis offert






un bouquet de petites roses !