hiver

hiver

vendredi 29 octobre 2010

Je blogue, tu blogues, elle blogue, ...

Un petit questionnaire piqué à une blogueuse que j'aime beaucoup et qui me régale de sa prose presque quotidiennement.
Voici donc les réponses à quelques questions sur le pourquoi et surtout sur le comment du blog :


1- Qu’est-ce qui vous inspire: des lectures, des situations de la vie quotidienne?
 
Le blog, c'est avant tout un petit compte rendu de mon quotidien.
Je me promène sur la blogosphère depuis plusieurs années. Au début, je me contentais de lire sans me manifester (la timidité me suit même sur le net), puis j'ai mis un commentaire par-ci par-là, et enfin j'ai eu envie de me mettre à rédiger le mien. A la suite du départ de ma fille ainée pour d'autres horizons et d'un petit défi personnel, hop, je me suis lancée ! C'est une façon pour moi de raconter la vie d'ici à mes voyageuses chéries.
Je parle donc un peu de tout, de mon quotidien, de mes balades, de mon travail avec les enfants, de mes proches, de ce que j'aime, de ce qui m'agace ... de ma p'tite vie, quoi !


2-Qu’est-ce qui déclenche l’acte ?

L'envie de partager quelque chose, une anecdote, des photos, etc. et le fait de me retrouver avec mon ordi à portée de main.


3-A quel moment de la journée le faites-vous ? De quels endroits ?

J'écris en général le soir, parfois très tard, ou en fin d'après-midi quand je suis tranquille.
Toujours de chez moi.


4-Comment vous installez-vous ? Quel est votre environnement ?

Je m'installe toujours sur un canapé avec mon portable sur les genoux. Parfois dans mon salon, plus souvent dans la pièce où se trouve la télé de la maison.
En ce moment, j'écris un œil sur l'écran du PC et un autre sur celui de la télé où un animateur de jeu essaie de faire deviner des mots à des concurrents pas très doués ^ ^ !! Et le chat à côté de moi me donne des coups de pattes avec un soupçon de griffe pour que je lui gratte la tête ! Il me manque juste la tasse de tisane à portée de main pour que le tableau soit complet.



5-Quels outils utilisez-vous pour écrire (traitement de textes ou directement dans l’éditeur de billets) ?

Toujours depuis l'éditeur de billets.


6- Faites-vous beaucoup de recherches ? Rédigez-vous beaucoup de brouillons d’articles que vous ne publierez pas ?

Je ne fais pas de recherches particulières. Tout au plus je fais un petit contrôle d'orthographe quand j'ai un doute (mais je dois laisser passer quelques fautes de temps en temps malgré tout :/ ).
Je publie à peu près tout ce que j'écris. Si ce que j'ai commencé ne me convient pas, j'efface tout et je recommence plus tard.


7-Ecrivez-vous en prenant votre temps ou avec frénésie ?
 
En général je prends mon temps. Bon parfois je suis pressée de boucler un billet car le devoir, ou le sommeil, ou une autre activité m'appellent ailleurs.

Voilà, c'est fait !
Si d'autres personnes ont envie de s'y coller, allez-y !

mercredi 27 octobre 2010

mardi 26 octobre 2010

La couleur du jour ...

...  bleu  !



 



Toujours un peu frisquet, mais tellement beau !
Alors je vous en fais profiter (avec en prime une vue en contre-plongée sur mes trous de nez).

lundi 25 octobre 2010

Toc toc, l'hiver frappe à la porte !

Brrrr, comme il a fait frisquet aujourd'hui !
Un petit grésil picotait les joues et une bise glaciale transperçait les couches de vêtements.
Je suis quand même allée faire une petite balade.
Finalement j'aime bien ça, le froid piquant sur le visage :) !!!
Surtout en sachant qu'une maison bien chauffée m'attend un peu plus tard.
J'ai recommencé à préparer des petites tisanes et des plats bien mitonnés.

Par contre, les enfants dont j'ai eu à m'occuper aujourd'hui étaient surexcités.
Chez nous, dans ces cas-là, on dit qu'ils sentent la neige !


L'hiver est à notre porte, on ne peut plus en douter.
Et avant que la neige ne recouvre tout  (le sommet du Jura est déjà blanc), j'ai encore trouvé un peu de couleur lors de ma promenade.


vendredi 22 octobre 2010

Souvenirs

Pas grand chose de nouveau à raconter aujourd'hui mais comme ça m'ennuyait de rester sur les plaintes du dernier article, je vous mets quelque chose de beaucoup plus sympa.


 
 

Décembre 2007,
toute notre famille se retrouve pour un séjour magnifique sur l'île de la Réunion.
Notre fille ainée y est pour toute une année d'université en échange Erasmus et nous sommes allés la retrouver pour les fêtes.
Nous n'étions jamais partis en voyage aussi loin.
Nos filles nous font voir le monde !
J'ai été émerveillée par cet endroit : des gens adorables et très accueillants, des montagnes, des kilomètres de sentiers de randonnée, des paysages à couper le souffle, des cascades rafraichissantes, des plages de sable blanc, un volcan dans un paysage lunaire, l'océan tout autour, ...
Extraordinaire !
Quant à ma fille, cette année passée là-bas lui a permis de rencontrer son amour, originaire de Maurice, l'île sœur, et qui était lui aussi étudiant à l'université de La Réunion.

 Décembre 2010,
nous retournerons voir l'océan indien pour le mariage religieux de nos deux tourtereaux mauriciens. 
Nos enfants continuent de nous faire voyager!
La découverte d'un nouveau pays nous attend, sans parler des émotions liées aux festivités du mariage et à la joie de retrouver notre fille et son mari.
 Trois semaines de bonheur et d'été au cœur de l'hiver, il n'y a vraiment pas de quoi se plaindre !
:)

mercredi 20 octobre 2010

Coup de mou

Vendredi, émerveillée, j'ai fait la connaissance d'un adorable nouveau-né.
Cet après-midi, le cœur lourd, j'ai chanté à l'église avec mes amis choristes pour la cérémonie d'adieu d'une des nôtres.
Et ce soir, je suis allée fêter au restaurant le dix-neuvième anniversaire de ma filleule.

C'est la vie, avec ses joies et ses chagrins...

Mais pffff, je suis un peu fatiguée, là !
Je viens de reprendre le travail après deux semaines de vacances tranquilles, et je suis déjà à me demander quand vont arriver les suivantes.
Sans parler de l'hiver qui débarque avec un vent glacial et une pluie/neige tout à fait pénible.
Moi qui adore l'hiver habituellement, je me suis sentie accablée à l'idée qu'on était parti pour 6 mois de froid.

Y'a comme un p'tit coup de mou, on dirait !
Je déteste cette sensation-là.
Mais bon, je sais que ça ne va pas durer et que tout ira mieux dès demain.

J'avais juste envie de me plaindre, un peu.

mardi 19 octobre 2010

Comment se dire adieu

J'ai de la peine à réaliser, l'amie qui chantait à mes côtés depuis 18 ans dans la chorale du village ne sera plus jamais là.
Elle a été emportée samedi dernier par un cancer du pancréas.
J'ai le cœur lourd. Et la voix risque de manquer demain pour le dernier adieu à ma compagne "tenoresse".

vendredi 15 octobre 2010

Trois heures de douceur

Ce soir, je suis un peu courbatue, là, du côté de l'épaule et du bras gauche.
Oh rien de grave, hein, bien au contraire.
Je sens un peu mon bras parce que je suis allée rendre visite à une amie, à sa petite fille de 2 ans et demi, et à son petit bébé tout frais de 2 semaines.
La maman m'a posé son nouveau-né dans les bras peu après mon arrivée et je l'ai gardé jusqu'à mon départ, trois heures plus tard. Elle m'a bien proposé plusieurs fois de prendre le relais ou de le déposer près de nous, mais non non, sans façon, j'ai décliné l'offre.
Le contact avec ce tout petit enfant était si doux, et c'était si agréable de sentir ce petit corps lové contre moi.
Je craque complètement !

Quand je me vois si attendrie devant le bébé de mon amie, je n'ose pas imaginer ce que ça va être devant mon petit fils ou ma petite fille.
Biiiiih, je sens que ça va être terrible :) !

mercredi 13 octobre 2010

Plein la vue

 

Ah, les couleurs d'automne, quel régal pour les yeux.
Ce camaïeu de rouge et d'orange, tout ce que j'aime !

mardi 12 octobre 2010

10 choses que j'aime

Lus sur les blogs de Gilsoub et Anne Chiboum, de jolis articles qui parlent de 10 choses que l'on aime.
J'ai bien apprécié leurs réponses et j'ai eu envie de faire ma liste perso.
Alors la voici :

1) J'aime ... regarder chaque matin la couleur du ciel depuis la fenêtre de mon salon, et le lac tout au fond lorsque le temps est assez clair. C'est un spectacle chaque jour renouvelé !

2) J'aime ... marcher ! Ben oui, je sais, je vous l'ai déjà dit ! Mais c'est comme ça, j'aime ! De préférence dans la campagne. Quoi de mieux que d'arpenter les champs et les forêts des alentours. Mais même en ville, c'est toujours mieux à pied lorsque j'ai le temps.

3) J'aime ... chanter ! Sous la douche, en travaillant, avec la chorale de mon village, toutes les occasions sont bonnes.

4) J'aime ... manger ! Un peu trop même ! J'aime les plats très simples : un morceau de fromage avec du bon pain, un plat de pâtes, des fruits frais, ... Mais j'apprécie aussi les plats plus élaborés s'ils sont gourmands. Mes goûts me portent tout d'abord vers les mets salés mais je ne refuse pas quelques douceurs à l'occasion.

5) J'aime ... la montagne. Plus c'est haut, plus c'est beau :D ! C'est une sensation merveilleuse de se retrouver sur un sommet et de voir le monde de tout là-haut. Et le meilleur moyen pour y accéder ? A pied bien-sûr !

6) J'aime ... l'océan, parce que ça change un peu de la montagne ! Je ne  le vois pas souvent, puisqu'aucun n'est encore arrivé jusqu'en Suisse. Mais me retrouver sur ses rivages me procure toujours une forte émotion.


7) J'aime ... lire ! Les romans, les blogs, le journal, les affiches placardées dans la rue, les emballages divers qui me tombent sous les yeux, etc.

8) J'aime ... les gens, passer du temps avec mes amis, papoter de tout et de rien, entrer en contact avec d'autres personnes même si ma timidité naturelle me complique souvent les choses.

9) J'aime ... qu'on m'aime !

10) J'aime ... rester éveillée tard le soir lorsque tout le monde dort dans la maison, à trainer sur le net ou devant une série télé.

Voilà ! Dix choses, ce n'est pas beaucoup, j'aurais pu continuer encore un peu.
Mais j'ai atteint le quota demandé par l'exercice. Alors je vais plutôt le refiler à d'autres et je me réjouis déjà lire le résultat. Anne, Cara, ça vous dit ?
Et si d'autres sont tentés, n'hésitez pas.
C'est très agréable de penser à toutes ces choses qui nous rendent la vie plus belle. J'aime !

lundi 11 octobre 2010

Des nouvelles de l'océan indien

A la suite du précédent article,  ma fille ainée, ma Cara du bout du monde, me demande dans les commentaires de lui apprendre à tricoter aussi. Et que veut-elle tricoter, ma fille, je vous le demande ?
Des chaussons pour bébé !!!
Et pourquoi donc ma Cara pense-t-elle à tricoter ce genre de choses ? Hein ? Devinez ?
Pas besoin d'aller chercher bien loin, vous avez gagné ...
Ma fille est enceinte !
Ce qui veut dire que moi, par la même occasion, je vais être grand-mère !
Et mon Nini grand-père !
En décembre, lorsque nous irons à Maurice pour son mariage, ma fille aura déjà le ventre rond d'une femme enceinte de 7 mois. Et à la fin du mois de février de l'année prochaine, elle aura un tout petit bébé dans les bras !

Il y a déjà quelques mois que nous, les futurs papy, mammy et tantines avons été mis au courant de cette grande et merveilleuse nouvelle. Donc nous nous sommes déjà un peu habitués à l'idée.
Et pourtant chaque fois que je pense à ma fille et à ce tout petit (et vous pouvez être sûrs que j'y pense très souvent ! ), je suis submergée par toute sorte d'émotions.
Complètement fondue, la grand-mère :) !
Avant tout je suis très très heureuse et je me réjouis énormément de l'arrivée de cet enfant. Un bébé, comment ne pas trouver ça merveilleux ! J'ai recommencé à regarder les rayons layette et petite enfance dans les magasins avec un sourire béat !
Je suis aussi un tout petit peu inquiète pour ma fille et j'espère que tout se passera bien pour elle. Je n'étais pas plus âgée qu'elle lorsqu'elle est née, j'étais même un peu plus jeune. Mais c'est tellement fou pour moi d'imaginer que c'est déjà à elle de vivre tout ça. Une grossesse, un accouchement, une nouvelle vie de maman !
Et puis je suis déjà un petit peu frustrée. L'île Maurice, ce n'est pas la porte à côté et donc je ne vais pas pouvoir profiter beaucoup de cet enfant et c'est avec un pincement au cœur que j'y pense.
Nous avons donc déjà commencé à prévoir une petite tirelire avec comme but : billets d'avion, Ile Maurice !

samedi 9 octobre 2010

Transmission

Il y a quelques jours, ma fille, troisième du nom, a été prise d'une envie subite de tricoter !
Rien de grave à ça, hein, bien au contraire. Ce n'est pas une une mauvaise façon d'occuper ses vacances.
Elle est donc allée farfouiller dans mes restes de laine, a choisi un coloris qui lui plaisait, des aiguilles, et roule ma poule !
Mais ses compétences en tricot étant assez basiques. elle m'a assez rapidement appelée à l'aide.
Bon, mes propres compétences ne sont pas exceptionnelles non plus, la preuve ici.
Mais j'ai quand même un peu plus d'expérience que ma poulette.
Il a donc fallu lui expliquer que les aiguilles devaient être adaptées à la grosseur de la laine (non non, on ne peut pas se contenter de prendre les premières qui nous tombent sous la main, ni même de choisir celles qu'on trouve les plus jolies :D ).
Et puis il vaut mieux avoir une idée de ce qu'on veut obtenir avant de commencer !
Comme elle n'allait pas se lancer dans un projet trop conséquent, elle a choisi de se tricoter une paire de mitaines. Et comme c'était plus facile de lui montrer comment procéder avec un modèle, je m'en suis également tricoté une paire.
Ça a été l'occasion de pratiquer le tricot en rond, et aussi d'apprendre à faire les torsades.
Ah, les torsades ! 
Je me suis rappelée à quel point j'avais trouvé ça magique lorsque ma maman à moi m'avait montré comment procéder pour les réaliser, il y a de ça trèèèès longtemps.
Et bien pour ma fille, pareil ! Elle a trouvé ça super ! 
Et moi j'ai adoré transmettre cette toute petite chose à la nouvelle génération.





Ambiance

Un petit brouillard tenace continue de recouvrir le plateau suisse et s'accroche aux flancs du Jura.
Aujourd'hui, je ne suis pas allée assez haut pour me retrouver au soleil mais j'ai marché avec mon Nini jusqu'au manège où ma fille fait de l'équitation. Elle participait aujourd'hui à un gymkhana à cheval.


Z'avez vu ma cavalière ?
Elle a terminé 1ère de la petite compétition du jour :) ! 

Rhooo! Mais oui, je sais, chuis toujours aussi gâteuse ! :D







Durant le trajet, bien que j'aie préféré un peu de soleil, j'ai aimé l'ambiance de la forêt dans le brouillard. Cela lui donnait un petit air de décor de conte ou de film fantastique.



























































C'est joli, n'est-ce pas ?

vendredi 8 octobre 2010

Automne


J'aime l'automne !
Comme j'aime d'ailleurs toutes les saisons.
Chacune a ses bons côtés, ses beautés et ses plaisirs.
En fait, j'aime surtout que les choses changent et chaque changement de saison apporte de nouvelles émotions.
Aujourd'hui, première journée avec un brouillard tenace jusqu'à une altitude de 900-1000 mètres. Autant dire que chez moi, à 800 mètres, nous étions en plein dedans. Et ça, j'aime quand même nettement moins:






Je suis donc allée  (en compagnie d'une amie, de ma fille, et d'une jeune hondurienne qui séjourne en Suisse pour une année) au sommet du Jura tout proche, à quelques minutes de chez moi.
Et de là-haut, nous avons pu admirer ça :





















Lorsqu'on sort de la grisaille pour se retrouver au soleil, l'effet est toujours magique !
Et la vue sur la mer de brouillard toujours très spectaculaire.
Bon, après une heure et demie de marche au soleil, un petit arrêt terrasse (et vous pouvez me croire, boire un verre en terrasse, en t-shirt, au sommet de Chasseral à cette saison, c'est carrément incroyable !), il a bien fallu redescendre, mais la tête et les yeux gorgés de lumière et de douceur.

mercredi 6 octobre 2010

Visite

Cet après-midi, j'ai rendu visite à ma maman dans sa maison de retraite.
Je vais la voir régulièrement, au moins toutes les deux semaines, et j'irais plus souvent encore s'il n'y avait pas une grosse heure de route jusqu'à sa résidence.
Je me suis un peu habituée à la voir là-bas, habituée au fait que dans sa tête, elle est redevenue une petite fille. J'essaie de profiter de sa présence, de ses histoires souvent drôles où se mêlent des souvenirs de toutes les époques de sa vie.
Je me familiarise aussi avec le fonctionnement et l'ambiance de la résidence.
Au départ, je ressentais surtout du malaise à me retrouver dans ces lieux, au milieu de toutes ces personnes âgées.
Certaines, prostrées dans leur fauteuil, font vraiment peine à voir.
Beaucoup d'autres, comme ma maman, n'ont plus vraiment toute leur tête et ont des comportements un peu déroutants.
Et d'autres encore ont de gros soucis de santé et de mobilité et ne se déplacent plus de tout par eux-même mais sont encore tout à fait bien dans leur tête et ne demandent qu'à avoir de la compagnie.
Cette mini-société fonctionne tant bien que mal, avec ses amitiés et ses conflits.

Aujourd'hui, je me suis retrouvée à devoir apaiser la mauvaise humeur d'une autre pensionnaire. Ma maman n'arrête pas de lui chiper son déambulateur !

lundi 4 octobre 2010

Un air dans la tête

De tout temps, il y a des chansons qui m'ont accompagnée.
Certaines parce qu'elles me touchent tout particulièrement, d'autres parce qu'elles reflètent ce que je ressens, d'autres encore font partie du décor et sont là sans qu'on y fasse très attention. Je suis sensible à la musique, au timbre d'une voix et surtout au texte. Aussi j'écoute avant tout de la chanson française car je déteste ne pas comprendre le sens des paroles. La chanson est peut-être un art mineur comme le disait Gainsbourg mais elle m'accompagne au quotidien.

A tout moment, il y en a une qui me trotte dans la tête et que je ne peux m'empêcher de fredonner.
Dernièrement, en faisant mes courses au centre commercial, j'ai surpris quelques regards amusés de clients avant de me rendre compte que l'air que j'avais dans la tête était aussi tout à fait audible pour mon entourage :D !

La chanson en question, c'était celle-ci (oui, je sais, c'est mon côté fleur bleue):



ZAZIE  :  J'ENVOIE VALSER

J'en vois des qui s'donnent
Donnent des bijoux dans le cou
C'est beau mais quand même
Ce ne sont que des cailloux
Des pierres qui vous roulent
Roulent et qui vous coulent sur les joues
J'aime mieux que tu m'aimes
Sans dépenser des sous...

Moi je m'en moque
J'envoie valser
Les trucs en toc
Les cages dorées
Toi quand tu m'serres très fort
C'est comme un trésor
Et ça, et ça vaut de l'or...

J'en vois des qui s'lancent
Des regards et des fleurs
Puis qui s'laissent
Quelque part ou ailleurs
Entre les roses et les choux
J'en connais des tas
Qui feraient mieux de s'aimer un peu
Un peu comme nous
Qui nous aimons beaucoup...

Et d'envoyer
Ailleurs valser
Les bagues et les coeurs en collier
Car quand on s'aime très fort
C'est comme un trésor
Et ça, et ça vaut de l'or...

Et pour toujours
J'envoie valser
Les preuves d'amour
En or plaqué
Puisque tu m'serres très fort
C'est là mon trésor
C'est toi, toi qui vaut de l'or

dimanche 3 octobre 2010

Menue monnaie du jour

Quelle magnifique après-midi d'automne !

La douceur de l'air et le soleil avaient un délicieux petit goût d'été.
Nous en avons profité pour emmener en promenade nos petites blondinettes chéries.
Marcher au rythme des petits, lancer des cailloux dans le lac, s'extasier au passage d'un bateau ou d'un canard, ...

Que demander de mieux que ces petites joies toutes simples mais essentielles.
Comme le chante Benabar :

"Le bonheur ça se trouve pas en lingots, mais en petite monnaie !"











samedi 2 octobre 2010

:)

Youhouhouuu !

Et c'est parti pour 2 semaines de vacances d'automne :) !