hiver

hiver

dimanche 28 février 2010

Spleen

Aujourd'hui, les sentiments ont été des plus contrastés.

Nous avons fêté l'anniversaire de ma belle-maman.
Enfin elle n'a pas vraiment de jour anniversaire cette année puisqu'elle est née un 29 février!
Mais c'est la plus adorable vieille dame que l'on puisse imaginer.
Problème de belle-mère? Connais pas, que du bonheur :).

J'ai également vu ma maman qui elle était en toute petite forme, toute shootée par les calmants dans son hôpital, et une belle-sœur stressée à l'idée de sa séance de chimio de demain :(

Ce soir, la tristesse et les soucis ont pris le dessus...

samedi 27 février 2010

Un peu de changement

Vous avez vu ? J'ai repeint les murs du blog !
Ici la pluie fait fondre la neige.
Même si les sommets jurassiens sont encore bien blancs, en plaine les prémices du printemps se font déjà sentir.
Et c'est une des choses que j'aime beaucoup. Bien que j'apprécie l'hiver, le froid et la neige, je me réjouis déjà beaucoup des changements qu'apportera le printemps :) !

vendredi 26 février 2010

Vacances d'hiver

Youhouou, en vacances pour une petite semaine !
Presque plus  d'horaires, peut-être un peu de ski, de la lecture sans aucun doute, un peu de travail  selon l'humeur, et pas mal de farniente !

jeudi 25 février 2010

Histoire de taupe !

Dans la liste des choses à faire en ce début d'année, j'avais noté qu'il fallait absolument que je change mes lunettes. Car non seulement elles sont  très très moches, datent de la préhistoire (le millénaire passé, je crois bien...) mais en plus les verres sont complétement rayés. Bon, la plupart du temps je porte des lentilles de contact. Forte myopie, astigmatisme, pas de vue binoculaire, ... j'ai tout ce qu'il faut pour me sentir tout à fait à l'aise chez les taupes. Les lentilles corrigent à peu près bien tout ça, pas parfaitement, mais quand même un peu mieux que les lunettes.
Mais parfois, je suis bien obligée de les enlever, mes lentilles, et de les porter, mes vieilles lunettes.
Bon, tout ça pour dire que la semaine passée, je me suis décidée à y aller. Et quitte à changer de lunettes, je me suis dit qu'il fallait aussi faire un examen de la vue.
Oh misère, je déteste les examens de la vue. Et pourtant la miss qui s'est occupée de moi était super gentille et patiente.
Mais y'a rien à faire, je trouve ça très pénible. Plus on me demande si ma vue est meilleure comme-ci ou comme-ça, plus on me fait lire des lignes de chiffres, et moins je peux répondre. Tout se mélange, s'embrouille, mes yeux se mettent à larmoyer, j'ai l'impression de me contredire tout le temps. Et avec tout ça l'ophtalmo doit se débrouiller pour me prescrire des verres à peu près compatibles avec ma vue...
Bon, résultat des courses cette fois-ci, pas de changement.
La deuxième étape, choisir une nouvelle monture...
Oh, misère de misère, je déteste aussi devoir choisir des montures de lunettes! J'en ai essayé des tas, on m'en a prêté un choix à essayer tranquillement à la maison. Et plus j'en essayais, moins je savais.
Finalement, j'ai dit basta, ça ira, je prends celles-là !
Je dois aller les chercher dans 2 jours.
Actuellement je ne sais déjà plus vraiment ce que j'ai finalement choisi.
J'aurai la surprise samedi !!!

lundi 22 février 2010

Pour changer de la neige

 
Aujourd'hui, pour changer de la neige, deux petites photos du cadeau reçu à mon dernier anniversaire, offert par mes quatre z'enfants chéris.
Le dernier arrivé dans la famille, j'ai nommé THE Brian ;), m'a  fait promettre de bien m'en occuper.
Bon, faut pas non plus trop m'en demander. Plusieurs plantes dont j'ai eu la garde ont fini tristement leurs jours dans le compost derrière la maison. Oui, j'ai honte, un p'tit peu...
Mais là,  miracle, la voilà qui se met à refleurir !

dimanche 21 février 2010

Youpie !

Aujourd'hui, pas de blabla, juste quelques jolies images !

 

Ça se voit qu'on s'est bien amusé  ?!! :D 

samedi 20 février 2010

Interprète !

La semaine dernière, un de mes petits élèves s'approche de moi. Il a 3 ans à peine, des yeux de biche, et un petit sourire timide. D'habitude, il n'ose pas vraiment prendre la parole aussi je me dis qu'il doit avoir quelque chose d'important pour lui à me raconter.
Toute ouïe, je me penche vers lui pour écouter son histoire.
- Moi z'ai pissedemane et des féfétis !
Gniii ?!!!
-Ok, je n'ai pas tout compris (!). Dis-moi encore une fois ce que tu as...
-Pissedemane et des féfétis !
Au secours, y'a pas un interprète dans le coin ?
Non, y'a pas! Il faut que je me débrouille autrement...
-Explique-moi, à quoi sert ce que tu as ?
-Pou aller à la fête, pissedemane et des féfétis !!!
Une fête... , des féfétis....
TILT !
-Ah! Tu vas aller fêter carnaval et tu as des confetti ?
Sourire radieux du mouflet :
-Oui, ze lance des féfétis!
-Et ton costume, qu'est-ce que c'est ?
-Pissedemane !
Réfléchissons, en quoi ce p'tit gars pourrait-il bien se déguiser...
 RETILT  !
-Tu as un costume de Spiderman ?
-Ouiiiii, pissedemane ! .... et des féfétis !

vendredi 19 février 2010

Petite toile

 Avant hier soir, je suis allée avec des amies voir le dernier film d'Alain Resnais "Les herbes folles". Bon, je sais que le film a déjà quelques mois mais c'est le temps qu'il lui a fallu pour arriver dans le petit cinéma très choupi qui se trouve tout près de chez moi. C'est un petit cinoche très sympa, exploité par toute une équipe de bénévoles. Bon parfois on loupe les premières minutes du film parce que le projectionniste amateur n'a pas réussi à régler la netteté ou à brancher le son, mais bah, rien de grave. En tout cas, moi je l'aime beaucoup. Et, en plus d'avoir l'avantage de se trouver à quelques minutes de voiture de chez moi, la salle est très confortable et possède des fauteuils très moelleux où on peut toujours piquer un petit somme si le film est trop barbant (ça ne m'arrive jamais, hein,  mais il m'est arrivé d'entendre quelques concerts de ronflements :D).
Mais bref, revenons à nos herbes folles.
Que dire... Ma première impression en sortant de la salle était un peu étrange, je pouvais difficilement dire si j'avais aimé ou pas ce que je venais de voir. C'était un peu déroutant. Fallait-il comprendre quelque chose à cette histoire plutôt loufoque, à ces personnages aux réactions étranges ? Sabine Azéma et André Dussolier étaient très bons, comme d'hab.
Deux jours plus tard, avec un peu de recul, je peux dire que oui, j'ai finalement bien aimé ce film. En tout cas j'y repense avec un petit sourire amusé, et c'est déjà pas si mal ;) !

mercredi 17 février 2010

Entre les rires et les larmes

Il y a quelque temps déjà, j'ai parlé ici de ma maman et des difficultés qu'elle rencontre actuellement.
Elle est toujours hospitalisée et les choses n'évoluent pas très favorablement. Chaque fois que je vais lui rendre visite, j'ai le coeur serré car je ne sais jamais dans quel état je vais la trouver.
Ses problèmes de mémoire ne s'améliorent pas, bien au contraire. Elle vit de moins en moins dans la réalité. Sa mémoire a court terme fonctionne de moins en moins bien, elle mélange des tas de choses, souvent elle ne sait plus où elle se trouve, etc.
Lors de certaines de mes visites, je l'ai trouvée prostrée, confuse, avec de grandes difficultés à se mouvoir. Ces visites-là ont été les plus pénibles à vivre pour moi. Je pense que les médicaments administrés pour la "calmer" par le personnel soignant devaient y être pour quelque chose.
Lors de ma dernière visite, j'ai appris qu'elle avait été changée de service. Elle se trouve actuellement en psychiatrie gériatrique. Aussi je redoutais beaucoup de savoir dans quel état j'allais la trouver. Et bien les choses ont été bien moins pénibles que je ne le craignais. Bien-sûr les choses n'allaient pas mieux en ce qui  concerne sa mémoire. Mais par contre j'ai trouvé une maman souriante, contente de nous voir, beaucoup moins déprimée que la semaine précédente.
Nous avons eu droit à des tas d'anecdotes de son enfance, avec beaucoup d'expressions en patois auxquelles les non-initiés ne comprennent rien (demandez à mon Nini et à mes filles :D !).
Elle nous a notamment  expliqué par le menu qu'il ne fallait jamais essayer de soûler une poule, car elle avait elle-même tenté l'expérience en compagnie de sa sœur lorsqu'elles étaient petites et les choses n'avaient pas très bien tourné :D !!! Elle nous racontait tout ça avec tellement d'humour et de bonne humeur que nous ne pouvions pas ne pas rire de bon cœur avec elle.
Nous avons eu droit aussi à des discussions totalement surréalistes entre ma maman et d'autres patients du service... Et là parfois je ne savais plus trop s'il fallait mieux en rire ou au contraire en pleurer...
Bon, je sais que je ne retrouverai certainement plus jamais la maman qui m'a vue grandir et c'est bien évidemment une souffrance. Mais quand je la vois souriante, ne semblant pas vraiment malheureuse de sa situation, je peux l'accepter.
Pour la suite, on verra bien ...

mardi 16 février 2010

Petits cochons

Voici la dernière réalisation des petits du jardin d'enfants.

Ils sont tout mignons, ces petits cochons!
Ils on  été réalisés avec des petits ballons de baudruche, du carton pour donner la forme des oreilles, des pattes et du groin, du papier de soie de couleur et de la colle d'amidon pour faire tenir le tout.
J'ai choisi d'utiliser du papier coloré même si le tout revient un peu plus cher afin d'éviter la phase peinture. Avec mes petits élèves, tout prend déjà pas mal de temps et je n'aime pas que les réalisations soient trop longues. Si les choses traînent sur plus de 2 ou 3 semaines, les enfants se lassent et moi aussi !

Pour compléter l'activité, je leur ai inventé une histoire d'un petit cochon glouton qui rencontre une autre petite fille cochon, etc... le tout étant un prétexte à différentes activités graphiques et de langage.
Avant de commencer la rédaction de l'histoire, je n'avais pas pensé que les mots et tournures de phrases allaient devoir être choisis avec précaution parfois.Tout ça afin d'éviter que mon histoire ne prenne une tournure trop... cochonne !
La prochaine fois, je choisirai un autre animal je crois...
:D

lundi 15 février 2010

De la neige, de la neige, du vent froid, et encore de la neige...

... mais aujourd'hui, en plus, nous avons eu droit à du soleil.
Car même si j'aime beaucoup l'hiver, celui-ci commence à sérieusement manquer de lumière. Alors aujourd'hui, pour avoir droit à du ciel bleu et à ses rayons tant souhaités, nous avons dû monter au sommet de Chasseral. Comme je n'étais pas très en forme, je suis péniblement arrivée là-haut mais cela en valait vraiment la peine :) !
   


 
Sur l'avant-dernière photo, l'émetteur ressemble un peu à la tour de Pise, non  :) ? 
C'est simplement que là-haut la lumière était tellement éblouissante que je ne voyais absolument rien de ce que photographiais...

samedi 13 février 2010

Viva Costa Rica !

Aujourd'hui je me retrouve à glandouiller sur mon canapé, mon ordi sur les genoux, alors qu'à cette heure-ci je devrais être en cuisine à préparer le repas de midi pour la smala.
Et bien pour une fois, ce n'est pas moi qui m'y colle mais ma fille fraîchement rentrée du Costa Rica. Elle a passé 9 semaines à San José et, bien qu'elle soit rentrée lundi dernier, sa tête et son cœur ont tout l'air d'être restés là-bas...
Alors, avec la musique d'ambiance qui va bien, la voilà lancée dans la préparation d'un  repas costaricien.
Je suis très contente de lui laisser ma place derrière les fourneaux même si la cuisine a parfois l'air d'être un pays trèèèès exotique pour elle ( :D mais non, j'rigole ma poulette !).
Au menu, riz, banane plantain et salchichon.
Je vais aller prendre une petite photo, déguster tout ça, et je vous raconte...




 


D'après la cuisinière, la banane n'avait ni le goût ni la consistance souhaités, le salchichon était comme elle le voulait, et le riz manquait de goût.
Moi j'ai bien aimé le tout, surtout la banane plantain.
J'aime bien tester de nouvelles choses et j'aime encore plus quand on me les prépare :) !

Muchas gracias Camila.   <3

jeudi 11 février 2010

Bises à vous tous :)

Aujourd'hui, une bise glaciale nous faisant craindre pour notre nez et nos oreilles, nous avons opté pour les raquettes et nous nous sommes réfugiées en forêt.


















Autant dire que par un temps pareil, nous sommes seules au monde.
Les rares personnes qui nous voient partir nous prennent pour des folles !
Et pourtant, les premières centaines de mètres avalées dans le froid polaire, on se retrouve dans la forêt  où  la bise n'a plus accès. Et là, c'est juste magnifique !

mercredi 10 février 2010

Chaud et froid

Ce soir, par -10 ° au thermomètre, mon amie Martine et moi avons été assez folles pour aller nous tremper une bonne demi-heure dans un jacuzzi (en plein air bien-sûr, sinon c'eut été moins drôle !). Et bien c'était parfait. De l'eau bien chaude, des bulles et des jets massants, la neige tout autour et les étoiles au dessus de la tête. Que demander de plus ?!  Un petit sauna peut-être ? Et bien comme nous ne nous refusons rien, nous avons enchaîné par une petite séance de sauna. Pas mal du tout, je vous le recommande!
Merci Martine, c'était très très agréable :) !

dimanche 7 février 2010

Joyeux z'anniversaire !

Ce dernier weekend  fut placé sous le signe des festivités.
Pas moins de 3 anniversaires à fêter.
Samedi tout d'abord, mes nièces fêtaient en musique et karaoke leurs 18 et 20 ans.
Puis ce dimanche, c'était au tour de mon amie Marianne de nous régaler !
Pour l'occasion, je me suis fait (pour la première fois de ma vie) des vrais ongles de filles !
Bon, ce sont juste des faux en plastique collés sur les vrais tout moches !
Quelle plaie pour taper sur le clavier ces trucs...

jeudi 4 février 2010

Hiver

Aujourd'hui, j'aimerais vous faire profiter de ma balade à ski de fond de cet après-midi.
Imaginez une journée douce et ensoleillée, une belle couche de neige immaculée, une piste magnifiquement tracée, des copines toujours partantes pour ce genre d'expédition. Voilà tout ce que j'avais à disposition aujourd'hui.
Waouh, quel plaisir! C'était magnifique ! Se retrouver au milieu de la nature, avec pour fond sonore le chant des oiseaux et le chuintement des skis sur la neige. Bon, faut le mériter aussi. Une bonne partie de la balade se fait à la montée. Mes jambes et mes bras pourraient vous en parler, là. Mais cela reste des moments de grand bonheur et d'intense satisfaction d'avoir profité de ces si belles conditions, d'avoir senti tous mes muscles se mobiliser dans l'effort, d'avoir partagé ces moment avec mes amies...

Je suis encore et toujours émerveillée par la beauté de la région où je vis.
.

mercredi 3 février 2010

Mes petits bonheurs

Je viens de lire sur ce blog un joli billet sur les petits bonheurs qui éclairent le quotidien. J'ai trouvé ça très réjouissant et ça m'a donné très envie de faire ma petite liste perso. Alors voilà :

- boire mon énorme bol de café au lait le matin au réveil pour parvenir à y voir un peu plus clair avant  d'attaquer la journée
- me blottir dans les bras de mon Nini quelques secondes lorsque l'on se retrouve
- recevoir un petit sms sans raison, juste pour le plaisir de se faire un petit coucou
- chanter à tue-tête seule dans ma voiture (dites, c'est bien insonorisé les voitures, n'est-ce pas ?)
- voir les yeux écarquillés et l'air captivé de mes petits élèves lorsque je leur raconte une histoire
- sentir, après quelques minutes de marche, toutes mes articulations se délier et tous mes muscles fonctionner juste comme il faut
- rigoler avec ma Linou en regardant des séries télé
- voir le visage de mon petit filleul s'illuminer parce qu'il est tout content de me voir
- préparer un bon repas qui fait plaisir à toute la famille
- papoter avec ma voisine sur le pas de la porte ou devant un petit café
- se retrouver avec des potes avec un bon verre de vin et un jeu de société
- retrouver la chaleur de la maison après une sortie dans le froid de l'hiver et se préparer une bonne tasse de thé 
- me glisser dans mon lit et bouquiner tranquillement jusqu'à ce que le livre me tombe des mains

Bon, puisque j'en parle, je vais aller profiter de ce dernier petit bonheur. Et surtout ne pas regarder l'heure à laquelle je publie ce billet sinon le café du matin, même énorme, ne suffira pas demain...

lundi 1 février 2010

La bête féroce


Voici un petit billet qui fera peut-être plaisir à ma Yoyo du bout du monde puisqu'il parle de la bête féroce qui partage notre vie depuis pas mal de temps déjà.

Lorsque le fauve est arrivé chez nous il était comme ça :
On a cru ce jour-là qu'il s'agissait d'un cadeau... hum. C'était il y a 14 ans bientôt.
Depuis, il a pris ses aises dans la maison et tolère que nous la partagions avec lui.
Il faut dire que nous lui rendons quelques menus services comme le fournir en croquettes et autre bouffe puante dont il se délecte.
Quand il a décidé de manger, ou que ce qui se trouve dans sa gamelle ne lui convient pas, il se met en chasse des autres habitants de la maison et le voilà parti pour un concert de ronronnements, miaulements qui finissent en coups de griffes si ça n'avance pas assez vite. Il est capable de nous pourrir la vie à un tel point qu'il y a toujours quelqu'un qui finit par craquer et par lui refiler quelque chose.
Ce petit jeu de forcing est son principal domaine de compétence car pour le reste, comment dire, ce n'est pas le matou le plus malin qu'on puisse trouver, ni celui qui a le meilleur caractère, ni le plus courageux non plus.
Il adore terroriser les pauvres gens qui ont la bonne idée de venir nous rendre visite en leur sautant dessus toutes griffes dehors... Avec nous, ça va. Il peut être tout câlin. Mais nous ne sommes jamais sûrs que ces manifestations de tendresse ne se termineront pas en attaques...
Par contre, vis à vis des autres chats du quartier, il n'en mène pas large et vient vite se réfugier dans la maison.
Dans ses jeunes années, il a bien aimé chasser le mulot qu'il venait déguster ... sous mon lit! . Quand il faisait beau dehors, ça ne le dérangeait pas de croquer ses proies sur la terrasse ou dans le champ voisin. Au contraire, par temps frais ou pluvieux, ma chambre était beaucoup plus agréable :D !
Voilà voilà !
Une petite dernière ? Comme tout bon chat qui se respecte, le voici dans son activité favorite : la sieste :) !