hiver

hiver

samedi 22 avril 2017

Et si je reprenais le rythme du défi photo du samedi ?



Quand j'aimerais que quelque chose pousse dans mon jardin, volontairement je veux dire, ça se passe rarement comme prévu. La fée de la main verte et du jardinage devait être occupée ailleurs le jour de mon baptême.
Par contre il y a toujours des choses improbables qui apparaissent là où rien ne devrait pousser, comme cette adorable petite pensée sortie au milieu d'une dalle en béton.



Et il y a des endroits sur cette planète où t'as pas intérêt à laisser trainer ton camion trop longtemps au même endroit !

Cahuita, Costa Rica, avril 2012

Pour le projet de Ma', 
je suis allée fouiller dans mes archives.
Semaine 16 - végétal 
 
 

lundi 17 avril 2017

Les rendez-vous d'avril : au fil de l'eau


Deux petits garçons en vacances, avec Papapic et Mamie ange, sont partis pour une balade au bord de l'eau.
Le grand a galopé, infatigable, sur les sentiers de forêt et la mamie a forcé le pas pour pouvoir le suivre.
Le petit, un peu malade, y est allé tranquillement avec son grand-père.












Des heures de plaisir à jouer, courir, lancer des cailloux dans l'eau, faire du feu pour cuire le goûter, ...
Demain les vacances sont terminées, l'école reprend pour le grand et moi, le Nini retourne à son travail.
Dommage, je les aurais bien gardés encore un peu avec moi, mes deux petits lutins de la forêt !




mardi 11 avril 2017

Les rendez-vous d'avril : au fil du temps



Assise sur un tapis de méditation une bonne dizaine d'heures par jour à observer ta respiration, tu as bien le temps de le voir se dérouler, le fil du temps !
Je dirais même que tu n'en perds pas un millimètre...














lundi 10 avril 2017

Les 10 du 10 , avril 2017



Le Nini est en vacances pour quelques jours, moi aussi.
On en a profité pour randonner un peu.
Voici donc 10 photos de notre jolie balade dans le vert tendre du printemps et la fraîcheur des gorges du Taubenloch.














mardi 4 avril 2017

Tilulu bricole



Si tu donnes à mon Tilulu de petit-fils quelques bouts de carton et de papier, une paire de ciseaux, de la colle et des crayons, tu ne l'entends plus pendant une heure ou deux !

Voilà ce qu'il a fabriqué il y a quelques jours :







A ton avis, qu'est-ce que c'est ?



dimanche 2 avril 2017

Les rendez-vous d'avril : ne te découvre pas d'un fil


Je n'ai pas l'intention de me découvrir plus que de raison aujourd'hui, mais te raconter en quelques mots pourquoi depuis quelques jours je ne peux répondre à d'éventuels commentaires ni passer visiter les blogs amis.
A ce jour, si tout va bien, j'en suis à mon cinquième jour de méditation dans le noble silence comme l'appellent les bouddhistes.  Cinq jours de retraite sans parler, à me consacrer à la pratique méditative. Et cinq jours suivront encore de la même manière avant la reprise de la parole.
Cela fera donc dix jours sans échanges interpersonnels, sans lecture ni écriture, et bien évidemment, dix jours sans internet.
Et en plus, rends-toi compte, tout ça de mon plein gré !

;o)
:D











samedi 1 avril 2017

Jaune



Comme le bouquet de jonquilles cueillies par mon amie Sophie,
 comme le délicieux limoncello préparé par mon beau-fils,







et comme ce petit poisson parce que ça s'impose un jour comme celui-ci !

La photo a été empruntée ICI parce que je n'ai pas retrouvé ce qu'il fallait dans mes archives!


Pour le projet de Ma'
semaine  13 - jaune

mercredi 29 mars 2017

A bientôt





Une petite fleur et quelques mots pour te dire que pendant une dizaine de jours, je serai absente et dans l'impossibilité de me promener sur la toile.  Quelques billets sont programmés et apparaîtront ici, mais je ne pourrai pas répondre aux éventuels commentaires ni passer vous rendre visite chez vous.
Mais je me rattraperai dès que je serai rentrée !
;o)


mardi 28 mars 2017

Avant - après



Je sais que je me répète, mais le Nini et moi venons de passer le cap des trente années de vie matrimoniale. En plus d'avoir bien fêté en buvant du champagne et en mangeant des petits canapés le jour J, et après être allés trainer nos baskets dans les rues de Rome, ce sont nos filles qui sont arrivées ce dimanche avec un petit cadeau pour fêter cet anniversaire.
"Pour que vous puissiez bien vous rendre compte de ce que vous avez accompli" ont-elles précisé en riant !

Le cadeau, c'est un petit album de photos.
Nos trois poulettes se sont amusées à chercher quelques clichés de leur enfance et à les refaire le plus fidèlement possible à l'heure actuelle. Poussant même le détail à essayer de trouver des vêtements de la même couleur que ceux de l'époque.
Je crois bien que c'est un des cadeaux les plus mignons que j'aie jamais reçu !
En tout cas il m'a beaucoup émue.
Je te montre.









C'est chou, n'est-ce pas !
♥ ♥ ♥


lundi 27 mars 2017

Les rendez-vous de mars : kilomètres rêvés



Les kilomètres que je rêve de parcourir, ils se font à pied.
Je n'en ai que deux, des pieds, je le répète à l'envi dans le titre du blog. Mais j'aime les utiliser pour marcher.
Dans ma folie onirique, je pars pour un long voyage, avec juste mes souliers et un petit sac sur le dos. Je pars seule, ou avec des compagnons disposés à faire un bout de chemin en ma compagnie.
Je vais je ne sais trop où.
Mais pendant quelques temps je laisse famille et travail, confort et routine, soucis et tracas, et je traverse mon pays, les montagnes, les champs et les forêts. J'emprunte chemins et sentiers, quelques routes si je ne peux l'éviter.
Peut-être même, pourquoi pas, finis-je par arriver à la mer.
Laquelle ? Je ne sais pas non plus. Celle qui m'arrêtera, et qui après avoir été contemplée, me fera comprendre qu'il est temps de rentrer.






dimanche 26 mars 2017

Les rendez-vous de mars : kilomètres à pied


J'ai manqué le troisième rendez-vous du mois de mars proposé par Anne - kilomètres à pied - parce que très occupée justement à parcourir pedibus le pavé romain en compagnie du Nini. Je me rattrape aujourd'hui, surtout qu'un rendez-vous qui parle d'une de mes activités favorites, je me dois d'y participer !
Des kilomètres, dans la ville éternelle, on en a fait quelques uns. Le premier trajet, on a pris le bus. Un bus qu'on a attendu des plombes et qui nous a brinquebalé à travers la ville en faisant de nombreux détours. C'était bien aussi, on a vu comme ça des endroits où nous ne serions sans doute pas passés autrement, et j'aime toujours bien observer les usagers des transports publics. Mais par la suite, nous avons préféré marcher. Le Colisée, le forum, la place Navona, celle du Peuple et celle d'Espagne, le Panthéon, les ruelles du vieux Rome, un petit tour au Vatican et dans le parc de la villa Borghèse, sans oublier un passage devant l'incontournable fontaine de Trevi, ce n'était pas les buts de promenades qui manquaient.

J'ai été bien contente d'avoir renoncé aux bottines pour une paire de chaussures confortables style baskets !





samedi 25 mars 2017

Printemps


♪ ♫ ♪
Au printemps au printemps
Et mon cœur et ton cœur
Sont repeints au vin blanc
...
 Vois tous ces cœurs
Comme des artichauts
Qui s'effeuillent en battant
Pour s'offrir aux badauds
Vois tous ces cœurs
Comme de gentils mégots
Qui s'enflamment en riantPour les filles du métro
... 

Il le dit mieux que moi, le grand Jacques !


Ici, le printemps rime avec anniversaire.
36 ans cette année,
ou 30 si on compte depuis le passage officiel
à l'état civil.

J'ai bien fait de l'épouser, ce Nini-là, il m'offre encore des fleurs après toutes ces années !

Chaque printemps, impossible d'y échapper,
je photographie les petites fleurs de la forêt.

Ma préférée, le scille à deux feuilles dans toute sa splendeur !

Ce printemps, 
mes élèves ont peint/dessiné des poussins avec feutres et patate.

Me demande pas à quelle drogue ils carburent pour me faire des zoziaux pareils ! ♥


Pour le projet de Ma'
semaine  12 - printanier
 
 
 

jeudi 23 mars 2017

Rome



Et Rome alors ? C'était comment ?

Bien, très bien même !
Se balader avec le Nini main dans la main.
Découvrir pour la première fois la ville éternelle.
Se laisser charmer par la musique de la langue italienne.
Prendre des pauses en terrasse.
Déguster des glaces, et la bonne cuisine du sud.
Et puis avoir l'impression de se retrouver dans le livre d'histoire de mes douze ans !